12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Des Coréens menacent Kim Boutin sur les réseaux sociaux

Des Coréens menacent Kim Boutin sur les réseaux sociaux

Des Coréens menacent Kim Boutin sur les réseaux sociauxPhoto: La Presse Canadienne
Kim Boutin

La Québécoise Kim Boutin a été la cible de propos injurieux et de menaces de mort sur les réseaux sociaux à la suite de sa troisième place acquise au 500 m du patinage de vitesse courte piste des Jeux de Pyeongchang.

Boutin a franchi le fil d'arrivée en quatrième place, mais elle a atteint la troisième marche du podium quand la Sud-Coréenne Minjeong Choi, qui avait terminé deuxième, a été disqualifiée pour un accrochage avec la Québécoise.

«C'est une médaille que je mérite amplement», avait déclaré Boutin au micro de Paul Arcand quelques minutes après l'épreuve.

Des partisans sud-coréens fâchés

C'est cette disqualification qui aurait mis le feu aux poudres des partisans sud-coréens.

Radio-Canada a rapporté que des milliers de propos injurieux avaient été transmis sur les comptes de réseaux sociaux de Boutin.

«N'as-tu pas honte d'avoir triché lors des derniers Jeux olympiques?», a écrit un internaute. «Tu devrais être disqualifiée. Sais-tu cela? Honte à toi!», a écrit un autre.

Mais certains sont allés plus loin

«Si je te trouve, tu vas mourir», a lancé un autre, a rapporté Radio-Canada sur son site internet.

Depuis, Boutin a notamment activé la fonction «privé» sur ses comptes Twitter et Instagram.

«La santé et la sécurité de tous les membres de notre équipe sont une priorité et nous travaillons actuellement en étroite collaboration avec Patinage de vitesse Canada, notre personnel responsable de la sécurité et la GRC, a déclaré à ce sujet le Comité olympique canadien par le biais d'une déclaration sur son compte Twitter. Aucun autre commentaire ne sera émis à ce sujet pour permettre à Kim de se concentrer sur ses épreuves à venir.»

Le père de la patineuse, Pierre Boutin, a confirmé à Radio-Canada que la situation avait été prise en main par la Gendarmerie royale du Canada, le Comité international olympique et Patinage de vitesse Canada.

À VOIR: les meilleurs moments des athlètes canadiens au Jour 4 des Jeux de Pyeongchang

En direct de 00:00 à 05:30
751
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.