• Accueil
  • «On ne démissionne pas» -Benoît Brunet
98.5 Sports
Trois victoires en 11 matchs

«On ne démissionne pas» -Benoît Brunet

«On ne démissionne pas» -Benoît Brunet
PC/Ryan Remiorz

L’excellente performance des Canadiens de Montréal face aux Red Wings de Detroit, mardi, leur aura permis d’inscrire une troisième victoire cette saison.

Concrètement, c’est bien peu après 11 matchs. Et pourtant, en dépit de ce début de saison catastrophique, les Canadiens (3-8-0, 6 points) ne sont qu’à cinq points de la dernière place pour accéder aux séries qui appartient présentement aux Maple Leafs de Toronto (5-4-1, 11 points).

Oui, on peut arguer qu’il y a sept équipes au classement entre le Tricolore et les Maple Leafs, mais il reste encore 71 matchs à disputer. Bref, il ne faut peut-être pas jeter le bébé avec l’eau du bain.

« On ne démissionne pas », assure l’analyste Benoît Brunet, au micro de Mario Langlois, aux Amateurs de sports. Et il estime que les Canadiens doivent appliquer lors des prochaines rencontres la recette gagnante qui a fonctionné contre les Red Wings.

« C’est exactement ce que je voulais voir. Je voulais voir une équipe qui était pour jouer avec beaucoup de détermination en début de match, prendre le contrôle et être l’agresseur sur la glace, à domicile. La fiche des Canadiens à la maison lors des deux dernières années, c’est assez ordinaire, merci… »

En prenant l’initiative d’entrée de jeu, les joueurs des Canadiens ont imposé leur loi dans toutes les facettes du jeu. 

« On a vu une structure plus solide. J’ai aimé que les joueurs de centre reviennent plus profondément en territoire défensif afin d’aider les défenseurs. C’était la même chose avec les ailiers. Il y avait des options de passe. On était en mouvement. La transition, c’était parfait en zone centrale. 

« J’aimerais que l’on soit déjà jeudi pour voir comment le Canadien va sortir contre un club qui aspire à participer aux séries: les Islanders de New York, qui jouent leurs 13 premiers matchs sur la route.

« Tu as fait ce que tu avais à faire contre Detroit, là, tu dois compétitionner contre un club qui est pas mal plus solide, qui a une bonne structure, qui a du punch en attaque, qui n’a pas une mauvaise défensive et un bon gardien de but. C’est là qu’on va voir si on va être capable de mettre en valeur ce qu’on a fait dans le match d’hier et l’amener dans le match de demain. »

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Radio Hollywood
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.