• Accueil
  • «Notre plus grand ennemi en ce moment, c'est nous» -André Bolduc
98.5 Sports

«Notre plus grand ennemi en ce moment, c'est nous» -André Bolduc

«Notre plus grand ennemi en ce moment, c'est nous» -André Bolduc
PC/Jason Franson

Vainqueurs à leur première rencontre de la saison, les Alouettes de Montréal seront à Calgary, vendredi, afin d’affronter des Stampeders diminués.

Le nom du quart numéro un de l’équipe, Bo Levi Mitchell, a été placé sur la liste des blessés, mardi.

L’équipe de Khari Jones va donc faire face à une formation qui va disputer la rencontre avec un quart fort peu expérimenté.

Du point de vue des Alouettes, cette absence d’un quart numéro représente-t-elle un danger?

« Ça ne signifie absolument rien », assure André Bolduc, l’adjoint à l’entraîneur Khari Jones et entraîneur des demis de l’équipe.

« Notre plus grand ennemi en ce moment, c’est nous. On veut atteindre nos standards. Du côté de la défensive, ils se concentrent vraiment à réparer les erreurs qu’ils ont fait au dernier match. À mettre plus de pression sur le quart-arrière. Être étanches dans la couverture. Des choses comme ça.

« Du côté de l’attaque, on ne veut pas refaire les mêmes erreurs non plus contre Calgary, contre le front défensif qui est très jeune. C’est certain qu’on a envie d’attaquer à certaines places. Mais on ne parle pas vraiment des faiblesses des autres équipes. Notre objectif, à court terme, après ce match, s’est d’être encore en tête de la division. »

Tous les observateurs et les amateurs qui ont vu la première rencontre des Alouettes sont unanimes: ils ont fort bien joué. Et cela va bien au-delà de l’évidence de la victoire.

Ça, c’est la perception vue de l’extérieur. Qu’en est-il vu de l’intérieur?

« Pour un premier match après un an et demi, ça a été au-delà de nos espérances. Les trois unités (attaque, défense, unités spéciales) ont super bien fonctionné. On n’avait pas eu de matchs hors-concours. Tu ne sais jamais à quoi t’attendre. »

« Beaucoup de belles choses, donc, mais on a laissé des points sur le terrain. Les receveurs ont échappé des ballons. Les demis aussi. On peut améliorer des choses, mais on était prêts. »

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le party CKOI
En ondes jusqu’à 21:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.