• Accueil
  • Les boxeuses québécoises connaissent leurs adversaires
98.5 Sports
Tokyo 2021

Les boxeuses québécoises connaissent leurs adversaires

Les boxeuses québécoises connaissent leurs adversaires
Da Silva lors d'une compétition en 2019
PC archives

TOKYO — Les Québécoises Myriam da Silva, Tammara Thibeault et Caroline Veyre connaissent maintenant leurs premières adversaires pour le tournoi de boxe des Jeux olympiques de Tokyo.

La mi-moyenne da Silva (69 kg) bénéficie d'un laissez-passer au premier tour et retrouvera en deuxième ronde la Dominicaine Maria Altagracia Moronta Hernandez, qui en sera, elle aussi, à son premier combat. Leur duel aura lieu le 27 juillet.

Thibeault, qui oeuvre chez les 75 kg, montera dans le ring le 28 juillet face à la Kazakhe Nadezhda Ryabets. La Québécoise, qui ne cache pas ses ambitions de ramener l'or, a un tableau difficile, alors qu'elle affronterait la Néerlandaise Nouchka Fontijn, quatrième tête de série, ainsi que la favorite, la Britannique Lauren Price, à ses deux combats suivants.

Chez les 57 kg, Veyre dispose d'un laissez-passer au premier tour. Elle a rendez-vous avec la gagnante du duel opposant la Croate Nikolina Cacic à l'Américaine Yarisel Ramirez, le 26 juillet.

Finalement, l'Ontarienne Mandy Bujold lancera son tournoi chez les 51 kg face à la Serbe Nina Radovanovic, dimanche.

Chez les hommes, seul le Néo-Écossais Wyatt Sanford représente l'Unifolié. Le mi-moyen (69 kg) fera face au représentant de l'Île Maurice Merven Clair, ce samedi.

Au cours des quatre dernières années seulement, Thibeault a remporté les Championnats canadiens et continentaux, ainsi que les qualifications en vue des Jeux panaméricains 2019. Elle a mis la main sur l'argent aux Panam, en plus des médailles de bronze des Mondiaux 2019 et des Jeux du Commonwealth 2018.

À ses yeux, ces compétitions ne se voulaient que des répétitions pour la grande scène tokyoïte.

« L'objectif c'est de partir de Tokyo avec une médaille autour du cou, idéalement d'or. En 2019, j'ai eu la médaille de bronze aux Mondiaux. Ce n'était qu'une étape vers mon objectif ultime. Est-ce que ça arrivera à Tokyo? J'espère que oui et j'ai travaillé extrêmement fort en ce sens.

« Mais j'ai encore une longue carrière devant moi. Je veux me prouver que je suis capable. J'adore la boxe et quand on veut, je suis persuadée qu'on est capable de tout. Si ce n'est pas à Tokyo, je vais continuer de persévérer tant que je n'aurai pas atteint cet objectif. »

CKOI le soir
En direct de 19:00 à 00:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.