• Accueil
  • Le problème avec Kovalchuk: «Il est lent» - Benoît Brunet

Le problème avec Kovalchuk: «Il est lent» - Benoît Brunet

Le problème avec Kovalchuk: «Il est lent» - Benoît BrunetJonathan Kozub/NHLI via Getty Images
Jérémie Rainville et Benoît Brunet discutent des derniers changements chez le Canadien de Montréal.

17:29

En 897 matchs dans la Ligue nationale de hockey, Ilya Kovalchuk a inscrit 436 buts et récolté 423 mentions d’aide pour 859 points. La contribution à l’attaque a été le pain et le beurre du Russe.

Personne ne s’attend à ce que Kovalchuk ne marque des buts à un rythme de 30 ou 40 réussites par saison à l’âge de 36 ans.

C’est néanmoins un autre aspect de son jeu qui a retenu l’attention de Benoît Brunet lors d’une conversation avec Jérémie Rainville aux Amateurs de sports.

« Au niveau du système de jeu, le Canadien joue du hockey rapide. Marc Bergevin l’a mentionné aujourd’hui », note l’analyste.

« Le problème avec Kovalchuk pour l’avoir vu jouer… Je ne sais pas si c’est une question de confiance, ou d’intégration... Ça n’a pas bien été l’an passé (avec les Kings ), tu changes d’entraîneur, tu recommences la saison, ça ne va pas très bien non plus… Il est lent. Il est lent, il est lent, il est lent. Il est lent à réagir dans son territoire en défensive. C’est ça qui lui a fait mal à L.A., ce n’est pas le côté offensif. Tu ne t’attends pas à ce qu’il marque 40 buts par année.

« Mais défensivement, il avait de la difficulté à gérer la vitesse de la Ligue nationale le long des rampes, dans son territoire, des revirements…  Il était en contrôle de la rondelle, mais ça allait trop vite pour qu’il soit capable de repérer le gars qui est libre dans le centre de la glace.  C’est ça qui me fait peur dans la cas de Kovalchuk. On verra à Montréal. »

En direct de 19:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.