12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link12x12 photo outline16x16 google podcasts16x16 apple podcasts
  • Accueil
  • Éliminatoires de la NFL: les favoris vont-ils prévaloir?

Éliminatoires de la NFL: les favoris vont-ils prévaloir?

Éliminatoires de la NFL: les favoris vont-ils prévaloir?Maddie Meyer/Getty Images
Tom Brady des Patriots de la Nouvelle-Angleterre

Premier weekend éliminatoire de la NFL avec la présentation de quatre matchs.

Est-ce que les favoris vont l’emporter? Il faut peut-être tenir compte ici que les favoris ne sont pas nécessairement les équipes qui accueillent le match.

Équipe repêchée, les Bills de Buffalo (10-6) se rendront à Houston pour y affronter les Texans (10-6). Avec la qualité de leur unité défensive qui n’a accordé que 24 points dans un match une seule fois cette année et une équipe qui s’illustre à l’étranger (6-2), les Bills semblent avoir tous les outils en mains pour accéder au deuxième tour éliminatoire pour la première fois depuis 1995.

Méconnaissables en fin de calendrier, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre (12-4) accueilleront les Titans du Tennessee (9-7), la seconde équipe repêchée de l’Association américaine. Il y a un mois, personne n’aurait douté de l’issue de cette rencontre. Mais avec un Tom Brady qui ne joue pas très bien, son vis-à-vis Ryan Tannehill qui s’illustre et le meilleur porteur de ballon (Derrick Henry, 1,540 verges au sol) dans le camp des Titans, une victoire de ces derniers ne serait pas une si grosse surprise que ça. Mais vaincre les Patriots à domicile en séries n’est pas à la portée de tout le monde.

Dimanche, les Vikings du Minnesota (10-6) se rendront affronter les Saints, à La Nouvelle-Orléans (13-3). Après la saison que Drew Brees vient de s’offrir, il semble improbable de voir les Vikings créer une surprise de ce côté.

Le 24 novembre, les Seahawks de Seattle (11-5) ont vaincu les Eagles, à Philadelphie (9-7). L’histoire devrait se répéter en fin de semaine. Les Eagles, amochés, ont remporté de peine et de misère le titre de la plus faible section de la NFL et les Seahawks ont une exceptionnelle fiche de 7-1 à l’étranger.

En direct de 00:00 à 05:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.