12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link
  • Accueil
  • «Ce n'est pas un contrat que j'ai signé pour l'argent» -Samuel Piette

«Ce n'est pas un contrat que j'ai signé pour l'argent» -Samuel Piette

«Ce n'est pas un contrat que j'ai signé pour l'argent» -Samuel PietteMinas Panagiotakis/Getty Images)
Samuel Piette

12:41

Le Québécois Samuel Piette a signé un contrat de trois ans plus une année d’option avec l’Impact, prolongeant ainsi à long terme son association amorcée avec la formation montréalaise en 2017.

En conversation avec Mario Langlois aux Amateurs de Sports, le milieu de terrain a expliqué que les négociations avec l’Impact ont duré environ trois semaines.

« La signature a été apposée sur le contrat il y a environ deux jours. Même pas… Un jour et demi », a noté Piette, âgé de 25 ans.

« Ça a été fait dans le respect des deux côtés. C’est sûr que des négociations, ce n’est jamais simple. Chaque partie essaie de tirer le plus la couverture de son côté, ce qui est très normal. C’est la business. Ça a pris environ deux, trois semaines, mais pas nécessairement intense. C’était très respectueux. »

Est-ce difficile pour un athlète de revendiquer un salaire en fonction de son statut dans son équipe, au sein dans la ligue, et, qui plus est, quand il membre de l’équipe nationale de son pays?

« Oui et non. De prime abord, tu ne le revendiques pas directement. Tu passes par ton agent. Ce n’est pas toi qui as les conversations difficiles avec le club.

« Une carrière de joueur de soccer n’est pas longue. On doit soutirer le plus d’argent possible dans le peu de temps qu’on a. C’est sûr que c’est difficile un peu de te vendre, mais quand tu arrives avec des comparables, je pense que tu es capable de mettre des trucs derrière toi pour prouver combien tu vaux. Mais comme j’ai dit, ce n’est pas un contrat que j’ai signé que pour l’argent. »

Est-ce un avantage ou un désavantage de venir de la place quand on négocie?

« Bonne question. Je pense que ça ses avantages. Je pense que j’ai l’amour du public. Les gens ont un parti pris envers nous, les Québécois. Je pense que l’équipe prend en considération l’amour que le public te donne. Je crois que cela a pesé dans la balance. Je pense que c’est un avantage. »

98,5 Sports

Source: 98,5 Sports

Lorsque Piette est passé du Club Deportivo Izarra à l’Impact au mois d’août 2017, il n’a jamais caché qu’il voulait revenir au Québec après quelques années en Europe.

« Honnêtement, je voulais continuer à Montréal ma carrière de soccer, mais de pouvoir signer un contrat à long terme, garanti, ici, à Montréal, fait en sorte que je peux vraiment m’établir avec ma famille. Quand je dis ma famille, c’est moi et ma copine. J’ai encore mes parents qui sont à Repentigny, j’ai mes amis. Tout ce côté-là qui est un peu dur à mettre un prix là-dessus, moi, je voulais avoir ça de mon côté. Je suis là. J’ai ma petite maison tranquille à Montréal-Est. Prochaine étape, peut-être les enfants. On verra bien. »

En direct de 00:00 à 05:30
1731
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.