12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link12x12 photo outline16x16 google podcasts16x16 apple podcasts
  • Accueil
  • La MLS veut-elle vraiment voir l'Impact l'emporter samedi?

La MLS veut-elle vraiment voir l'Impact l'emporter samedi?

La MLS veut-elle vraiment voir l'Impact l'emporter samedi?PC
Don Garber, commissaire de la MLS

Ce n’est pas seulement le D.C. United que l’Impact affronte samedi soir à Washington, mais la MLS au grand complet.

Ne nous faisons pas d’illusion, si le commissaire de la MLS Don Garber pouvait choisir, il préférerait de loin voir en séries le D.C. United que l’Impact.

Dans un tout nouveau stade presque toujours rempli à craquer, dans la capitale nationale, avec comme vedette le grand Wayne Rooney, le D.C. United attirerait assurément plus de téléspectateurs que l’Impact de Montréal, méconnu de plusieurs.

Un match important

Le match de samedi au Audi Field ne sera pas le dernier de la saison, mais son résultat pourrait en effet déterminer qui sera des séries et qui n’y sera pas.

Advenant une victoire de l’Impact, le onze montréalais se placerait à huit points du D.C. United avec seulement trois matchs à jouer. Si l’Impact devait perdre ce match, United ne serait plus qu’à deux petits points de Montréal avec deux matchs en main. Ce serait un tout autre scénario.

Faut-il donc s’attendre à des décisions d’arbitrage favorables aux locaux samedi soir? Rémi Garde préfère ne pas y penser.

«Je suis peut-être trop naïf, peut-être encore trop nouveau à cette ligue, mais je ne penserais pas. Je ne veux pas dire que c’est toujours parfait l’arbitrage en MLS, mais je ne m’attends pas à cela non. Ceci dit, je vais peut-être tout de même me servir de cela lorsque je parlerai aux joueurs»

Un nouveau visage à l’entraînement

Mardi matin au Centre Nutrilait, un visage inconnu était présent. Celui de Harry Novillo, un ailier français de 26 ans qui est présentement sans équipe et qui s’entraînait avec le groupe.

Rémi Garde l’a bien connu à Lyon entre 2010 et 2013 et voulait renouer avec lui en lui donnant une chance de venir ici passer du temps avec son équipe.

 

«C’était un jeune homme très talentueux. Mais il n’avait pas toujours la tête à la bonne place. Nous en avons discuté d’ailleurs. Ceci dit, ça ne lui a pas fait perdre son talent. J’ai voulu l’aider dans le passé, sans vraiment être capable de trouver les bons mots. J’espère que cette fois, ça pourra fonctionner. Je crois qu’il a pris de la maturité et que le soccer lui a fait comprendre bien des choses. Il est ici sans pression, ni pour lui ni pour moi. »

Il ne serait donc pas impossible que les deux clans discutent éventuellement d’une association pour 2019 si son passage à Montréal, cette semaine, s’avère concluant.

Il a débuté sa carrière professionnelle à 18 ans à Lyon. Il est ensuite passé par huit autres équipes. Sa meilleure saison a été celle de 2015-16 en Australie, alors qu’il s’alignait avec Melbourne City. Il avait alors marqué 13 buts en 31 matchs.

En direct de 16:00 à 19:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.