• Accueil
  • Jessie Nadeau poursuit en justice Pascal-Hugo Caron-Cantin
comportements violents

Jessie Nadeau poursuit en justice Pascal-Hugo Caron-Cantin

Jessie Nadeau poursuit en justice Pascal-Hugo Caron-Cantin
HPQ

Après avoir été poursuivie par son ex-conjoint Pascal-Hugo Caron-Cantin en diffamation, Jessie Nadeau le poursuit à son tour et réclame près de 97 500 $ pour les comportements violents dont elle l’accuse d’avoir fait preuve.

« Dans le contexte social actuel, Mme Nadeau soumet humblement que la cour devrait envoyer un message selon lequel la violence faite aux femmes est inacceptable », est-il écrit dans le document de cour déposé au palais de justice de Québec et consulté par le Journal de Montréal.

« Mme Nadeau soumet humblement que la cour devrait envoyer un message selon lequel la violence faite aux femmes est inacceptable »

« En plus de comportements motivés par la jalousie, « PH » insultait, dénigrait et humiliait régulièrement Jessie », ajoute le document.

Il aurait également déjà fouillé dans les messages privés de Jessie « à de nombreuses occasions » pour surveiller ses échanges avec un autre homme.

M. Caron-Cantin a répondu, dans un interrogatoire hors cour fait par l’avocat Me Rémi Bourget : « C’était un comportement pour mettre la lumière sur quelque chose […] dérangeant dans la relation ».

Jessie Nadeau affirme d’autant plus qu’elle a été « empoignée de force par le bras », pendant une soirée où son Pascal-Hugo était revenu chez lui en compagnie d’une femme qu’il aurait embrassée.

« Il a fallu que je lui fasse comprendre qu’il fallait que je lui parle sans [l’autre femme] », a répondu Pascal-Hugo. Cependant, il nie avoir usé de force physique et mentionne que l’épisode était en fait une « conversation ». L’ancien nageur professionnel a toutefois avoué avoir déjà frappé dans un cadre de porte alors que Jessie était présente.

Jessie Nadeau affirme également qu’elle a subi des gestes sexuels forcés.

« Lorsqu’elle lui faisait part de son malaise, il se fâchait, lui expliquant que ce n’était qu’une blague et qu’elle n’avait pas de sens de l’humour », rapporte le document de cour.

Suite à ses allégations, Pascal-Hugo Caron-Cantin explique qu’il a fait une thérapie pour apprendre à mieux exprimer ce qu’il ressent.

« J’ai toujours eu cette difficulté-là à être chaleureux puis à exprimer mes sentiments. Encore aujourd’hui, c’est quelque chose sur lequel je travaille », a-t-il dit.

Rappelons qu’en décembre dernier, sur son compte Instagram, Jessie Nadeau a publié une poignante vidéo où elle raconte avoir été victime de violence conjugale. Suite à ces allégations, Pascal-Hugo a décidé de poursuivre son ex en diffamation pour la somme de 205 000 $.

« J’aimerais ça te dire que ce n’était qu’une chicane de couple, qu’un malentendu, qu’un manque de communication. J’aimerais ça te dire que c’est juste quand il a eu une journée stressante, quand il a consommé, quand il est fatigué. J’aimerais ça te dire que c’était de ma faute, que je l’avais cherché, que je le méritais. J’aimerais ça te dire que j’aurais pu améliorer les choses, qu’une thérapie de couple aurait aidé, que j’aurais pu essayer plus fort. J’aimerais ça te dire que c’est juste une mauvaise passe, qu’il va changer, qu’il est vraiment désolé. J’aimerais ça te dire qu’il fait ça par amour, qu’il fait ça pour mon bien. J’aurais aimé ça… », avait-elle mentionné dans sa vidéo.

Si vous êtes victimes de violence conjugale, sachez que vous n’êtes pas seul(e)s. Appelez au 1-800-363-9010 ou rendez-vous sur le site de SOS violence conjugale.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les 250 incontournables de CKOI
En ondes jusqu’à 16:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.