12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link12x12 photo outline16x16 google podcasts16x16 apple podcasts
  • Accueil
  • Jérémy Gabriel se prononce sur la décision de la Cour suprême

Jérémy Gabriel se prononce sur la décision de la Cour suprême

Jérémy Gabriel se prononce sur la décision de la Cour suprêmeHPQ

La Cour suprême a choisi d'entendre la défense de Mike Ward sur la liberté d'expression. Une décision qui a été accueillie positivement par l'avocat de l'humoriste, Me Julius H. Grey, qui a indiqué que le procès à venir pourrait servir d'exemple pour définir les limites de la liberté d'expression dans un contexte artistique.

Du côté de Jérémy Gabriel, c'est avec un peu moins d'enthousiasme qu'est venue la nouvelle. En effet, ce dernier aurait bien aimé passer à autre chose à la suite de la décision de la Cour d'appel qui confirmait le verdict du Tribunal des droits de la personne, soit que Mike Ward devait verser 35 000$ au jeune homme atteint du syndrome de Treacher Collins pour préjudice moral.

C'est dans un communiqué partagé sur ses réseaux sociaux que Jérémy Gabriel s'est prononcé.

« J'ai pris connaissance plus tôt cet avant-midi de la décision de la Cour suprême du Canada d'entendre la cause de Monsieur Ward contre la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. J'aurais préféré voir ce dossier clos définitivement. Je souligne, cependant, l'importance de permettre à M. Ward de faire valoir ses points à nouveau.  Après plusieurs années de débats sur le sujet et après avoir entendu maintes opinions, le plus haut tribunal de notre pays tranchera finalement sur la question du délicat contrepoids à faire entre la liberté d'expression artistique et le droit à la dignité. »

Il a conclu son message en soulignant le « travail extraordinaire » de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) qui l'accompagne depuis le début de l'affaire en 2012.

En direct de 13:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.