• Accueil
  • Guy Brouillard : 42 ans de radio

Guy Brouillard : 42 ans de radio

Guy Brouillard : 42 ans de radio
Guy Brouillard et Samantha Fox

Cette année, notre directeur musical légendaire a pris sa retraite. À partir de 1976, Guy Brouillard a été discothécaire du 96.9, recevant un nombre impressionnant d’artistes dans les locaux de la station. Amoureux et passionné de musique, il a permis à des dizaines d’artistes de se faire découvrir pour ensuite mener de longues et riches carrières. Il a également permis à des millions d’auditeurs de connaître des artistes et des chansons qui leur auront ouvert les portes du monde musical.

Radioville

Source: Radioville

On lui a demandé de nous faire un best-of de ses meilleurs concerts : Francine Grimaldi a de quoi être jalouse!

Comment procéder pour faire une liste des shows marquants que j’ai eu la chance de voir dans ma carrière? Pas facile je me suis dit que la meilleure façon d’y arriver est de procéder par salles de spectacles. Comme ça je ferai le tour des spectacles qui ont laissé une empreinte indélébile sur moi.

J’ai eu l’occasion de voir au vieux Forum de Montréal des spectacles fabuleux comme ceux de Led Zeppelin, ainsi que celui de Robert Plant et Jimmy Page (un incroyable voyage d’une grande musicalité avec une trentaine de musiciens sur scène). Sans oublier ceux de Genesis, Supertramp, Pink Floyd et Peter Gabriel qui étaient à chaque fois un grand rendez-vous pour les amateurs de progressif dont je faisais partie.

Radioville

Source: Radioville

Le centre Bell m’a permis d’assister à de nombreux événements marquants comme la tournée The Wall de Roger Waters, aussi un des derniers spectacles de Leonard Cohen à Montréal. Sans oublier les spectaculaires soirées avec Madonna ou U2 qui ont su nous en mettre plein la vue à chacun de leurs passages.

Mais un des endroits mythiques de Montréal fut sans contredit le fameux Spectrum où j’ai eu l’occasion d’y voir de merveilleux spectacles de grands artistes qui venaient y rôder leur spectacle avant d’aller se produire au stade Olympique ou ailleurs comme le fameux spectacle des Police ou bien encore celui de Peter Gabriel, tout simplement magiques! Mais le Spectrum était également l’endroit rêvé pour voir nos artistes d’ici. Les soirées passées à tripper comme un fou pendant les spectacles de Michel Rivard (pour Un trou dans les nuages), Daniel Bélanger (pour Quatre saisons dans le désordre) ou bien des Colocs sont tous de grands moments dans ma vie qui me font regretter la disparition de cette fameuse salle.

Radioville

Source: Radioville

Il y a eu aussi des spectacles mémorables dans l’ancien Club Soda sur avenue du Parc. James Brown et Robert Palmer ont brûlé les planches du Soda de façon mémorable. Mais il ne faut pas oublier les lundis des Ha Ha que je ne manquais jamais ainsi que les soirées de L’empire des Futures Stars où tant d’artistes ont été découverts.

Le Metropolis m’a aussi permis de voir des spectacles extraordinaires aussi comme ceux de David Bowie et Kraftwerk qui restent pour moi des plus mémorables.

Sans oublier le Théâtre St-Denis qui fut à l’époque une des salles de Montréal où on découvrait tous les nouveaux artistes qui nous arrivaient d’un peu partout sur la planète. J’y ai vu des spectacles extraordinaires de Joe Jackson, Elvis Costello, Men At Work, The Police, Annie Lennox, Bryan Ferry, Simply Red et même Bob Dylan.

Radioville

Source: Radioville

Il y a eu aussi une salle dans le parc Lafontaine qui s’appelait le Plateau où j’ai vu les premières prestations d’artistes comme Dire Straits, The Pretenders et même Blondie qui faisait la première partie d’un spectacle de Iggy Pop sur lequel on retrouvait un certain David Bowie aux claviers. Encore une fois tout à fait mémorable.

Pour ce qui des moments marquants dans ma carrière il y en a eu tellement que je ne sais pas par où commencer. Pourquoi pas des rencontres mémorables dans mon bureau à Verdun avec Robert Palmer, Peter Gabriel, Phil Collins ou Kate Bush tous des artistes d’une grande intelligence et généreux de leur temps en plus.

Previous Next

Ou bien ce voyage interminable au nord de Londres dans une petite salle de rien où j’ai vu pour la première fois un jeune groupe d’adolescents qui venait à peine de faire un premier disque et que personne se doutait qu’ils deviendraient ce qu’ils sont aujourd’hui c’est-à-dire Def Leppard.

Ou bien encore ces moments où pour la première fois tu entends un démo qui te jette à terre comme ceux des Colocs ou d’Ariane Moffatt entre autres et qui te font tomber en amour et qui te donnent envie de te battre pour eux afin de leur permettre de briller le plus possible.

Ou tout simplement partager ta vie professionnelle avec des artisans de la radio qui ont su à leur façon te faire grandir et faire briller au travers les 42 années que j’ai consacré au plus beau métier du monde.

Que du bonheur!

Guy Brouillard

Debout les Comiques

Debout les Comiques

avec Martin Cloutier

En direct de 05:25 à 09:00
1644
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.