Déstresse, Zoé Marceau

Déstresse, Zoé Marceau

Déstresse, Zoé Marceau

  • Je veux que vous remettiez en question
    Ce qui se trouve être mon « éducation »
    Tout le monde sait qu’elle est démodée
    Alors pourquoi ne pas la renouveler?
    Depuis plusieurs années je mens
    Sur comment je me sens réellement

  • Aussitôt que j’ouvre les portes de l’école
    Mon cœur abîmé s’affole
    Les foules d’élèves bruyants
    Et les supérieurs exigeants
    Me rappellent constamment
    Que je ne suis pas à ma place dans cet établissement
    À première vue, tout semble bien aller
    je fais tout ce qui m’est demandé
    Mais j’ai beau tenter de me concentrer
    Je reste perdue dans mes pensées

  • Peu de gens savent que pour moi
    Tous les jours sont des combats
    Je souhaiterais simplement prendre une pause
    Pour faire partir mes idées moroses
    Mais au lieu de m’aider comme un être censé
    On me force à m’épuiser

  • Selon moi, les responsables de mon problème
    Sont ceux qui, supposément, m’entraînent
    À devenir une bonne citoyenne pour les sociétés
    Alors que j’oublie rapidement tout ce que l’on m’a enseigné
    Et que parmi ce qui m’a été transmis
    Plus de la moitié ne me servira à rien dans ma vie

  • Mais ne me faites pas répéter ce que je n’ai pas dit
    Je ne prétends pas que notre système est pourri
    Et qu’il faudrait le jeter à la poubelle
    Pour créer une alternative nouvelle
    Faites juste y penser quelques temps
    À savoir ce que les élèves veulent réellement
    Car ce n’est pas tout le monde qui est adapté
    À être exploité

  • Premièrement cesser l’individualisme
    Se dire que tous les élèves doivent se ressembler est surréalisme
    Ouvrez vos yeux pour une fois
    Et vous verrez que même des jumeaux ne se ressemblent pas

  • Deuxièmement, révolutionner la technique d’enseignements
    Le même système scolaire est instauré depuis plus de cent ans
    Et malgré toutes ces années
    Rien n’a vraiment changé

  • Troisièmement, laissez les jeunes choisir
    En fonction de leurs désirs
    De leurs passions et ambitions
    Sans la moindre obligation
    Car ce n’est pas le manque d’intérêt d’une
    simple matière

  • Qui devrait faire tomber les rêves de
    quelqu’un en poussière

  • Finalement, écouter et s’informer
    Ce dernier point est la vraie clé
    Celle qui permettra peut-être de libérer
    Les gens qui, comme moi, veulent se soigner

  • Il y a tellement de possibilités à exploiter
    Tellement de solutions à donner
    Ça me surprend encore de penser
    Que ni le gouvernement ni les écoles ne les
    Aient essayées

  • Alors que plusieurs pleurent toutes les nuits
    Se demandant si le secondaire est réellement
    la plus belle année de leur vie

  • Tout ce que j’ai proposé, je ne vous force pas
    à le faire

  • Je ne veux pas non plus causer de chasse aux
    sorcières

  • Mais je trouve dommage qu’aujourd’hui
    Peu importe mon choix de vie
    Je serai obligée d’avaler des comprimés
    Et de me droguer pour calmer mon anxiété

 

Zoé Marceau, 15 ans

En direct de 00:00 à 05:25
1697
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.