• Accueil
  • En présentiel, sans bulle-classe, ni masque dans les salles de cours
Rentrée scolaire

En présentiel, sans bulle-classe, ni masque dans les salles de cours

En présentiel, sans bulle-classe, ni masque dans les salles de cours
Cogeco Nouvelles
0:00
15:38

La rentrée scolaire au primaire et au secondaire se fera sans bulle-classe et sans masque dans les salles de cours. 

Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, a présenté mercredi une mise à jour des modalités de la rentrée scolaire. 

Le retour en classe se fera donc en personne, sans distanciation, ni bulle-classe. 

Le port du masque sera toutefois en vigueur à certains moments. 

«Il faudra porter le masque quand on va se rendre à l’école. Il faudra le porter dans le transport avec un siège assigné dans l’autobus scolaire. Il faudra le porter dans les aires communes, mais il ne sera pas requis de porter le masque de procédure en classe ou à l’extérieur ou au service de garde»

Le passeport vaccinal sera nécessaire pour certaines activités parascolaires. 

Vacciner le plus de jeunes

Selon les données du gouvernement Legault, 77 % des 12 à 17 ans devraient avoir reçu deux doses de vaccin contre la COVID-19 d'ici la rentrée. 

D’ici là, des efforts seront mis pour améliorer ce pourcentage. 

«Dès la semaine prochaine, il y aura des initiatives de vaccination dans les quartiers où les taux de vaccination sont moins élevés. On n’attendra même pas la rentrée scolaire pour travailler en équipe, santé et éducation. Mais dès la rentrée, on répète l’opération collaboration qu’on a eue en juin»

Réussite scolaire

Le ministre Roberge affirme que les taux de réussite de juin dernier sont semblables à ceux de juin 2019. 

Il annonce tout de même un investissement de 13 millions de dollars pour aider les décrocheurs à revenir à l’école.  

Qualité de l'air dans les écoles

Toutes les classes du Québec seront équipées de lecteurs de CO2 d'ici la fin de décembre 2021. 

«En plus d’améliorer la qualité de l’air, on va la mesurer comme on ne l'a jamais fait et comme personne d’autre ne le fait au Canada. Dès le mois de septembre et tout au long de l’automne, on va déployer des lecteurs de CO2 dans l’ensemble des classes et des locaux. On aura ainsi une lecture en temps réel de la qualité de l’air avec humidité, température et aussi, la quantité de CO2»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les 250 incontournables de CKOI
En ondes jusqu’à 16:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.