• Accueil
  • Voyage humanitaire CKOI #1

Voyage humanitaire CKOI #1

Voyage humanitaire CKOI #1

12 janvier 2010, Haïti connait un séisme de magnétude 7,0 à 7,3. L’épicentre est près de Port-au-Prince. Le nombre de victimes s’élève à 230 000 morts, 300 000 blessés, 1,2 million de sans-abris. 4 octobre 2016, Matthew visite la partie haïtienne de l’île d’Hispanolia. Une visite non désirée. Le bilan : 478 pertes de vie.

21 novembre 2016, Pierre-Yves Lord débarque dans les studios de Debout les Comiques!, l’équipe du matin du 96.9 CKOI. Il raconte qu’il est natif d’Haïti, qu’il a été adopté par une famille de Québec, qu’il a été choyé et eu beaucoup de chance dans la vie, qu’il a le goût d’apporter sa contribution pour changer le monde, sans prétention, de poser un petit geste bien humble. PY annonce qu’avec le 96.9 un voyage humanitaire se prépare officiellement avec des auditeurs pour aller bâtir la salle de spectacle de l’École du village à Torbeck, un « petit coin de pays » à cinq heures de route de Port-au-Prince. Le 96.9 lance une campagne de recrutement. Les réactions se comptent par centaines. Les candidatures affluent sur notre page d’inscription. Plusieurs bons samaritains se manifestent pour aller aider, pour aller juste faire du bien, pour donner du matériel, pour offrir de leur aide, pour contribuer à quelque chose de grand, tout simplement.

20 000 dollars sont à réunir afin d’acheter des matériaux de construction pour ériger la salle de spectacle de Torbeck.

Chaque participant choisit l’animateur ou l’équipe qu’il veut représenter, explique les activités de financement qu’il veut organiser pour amasser les 20 000 $ nécessaires au voyage. Quinze candidats sont présentés à la radio. Six d’entre eux partent vers les terres haïtiennes : Benoît, Marie-Ève, Martin, Alexandra, Steve, Ève-Lyne sont sélectionnés pour accompagner nos animateurs Pierre-Yves Lord et Marie-Josée Gauvin, l’organisatrice de CKOI Sarah Morissette et André, notre expert d’Haïti avec plusieurs voyages humanitaires à son actif.

22 février 2017, grand départ pour Haïti. Quelques heures avant l’embarquement… Le groupe CKOI est très fébrile à l’aéroport de Montréal. Chacun part avec son sac à dos, son matelas de camping gonflable, sa borne de chargement. Oui, sa borne de chargement, parce qu’à Torbeck, en ce moment, il n’y a ni eau courante, ni électricité. Chacun part avec son petit baluchon d’appréhensions, d’inquiétudes, de craintes… mais chacun part avec toute la volonté du monde d’aller aider, d’aller faire une différence, à leur façon.

Après 14 heures de transport aérien et terrestre, minuit sonne. L’arrivée se passe dans une noirceur absolue au milieu de la nuit à Torbeck. Nos Grands cœurs s’installent dans la maison des volontaires, déroulent leur matelas de camping sur le plancher, se couvrent d’un filet pour éviter les piqures de moustiques, s’étendent et essaient de dormir parce que, dès le réveil, une nouvelle réalité les attend, et, le travail manuel à 8h tapant.

Les jours passent, les travailleurs travaillent, travaillent et travaillent… à grand coup d’amour et de don de soi. Creusent des tranchées, sous le soleil à 40 degrés. Coulent du béton. Fabriquent à la main de l’armature pour le béton. Se font demander de ralentir la cadence à cette chaleur tropicale, pour éviter l’épuisement et la déshydratation.

Au quotidien, ils sont inondés d’amour et d’enfants. La future relève haïtienne est sur le chantier, aide à transporter les matériaux. Nos Grands cœurs sont sollicités pour jouer depuis très tôt au levé, faire des tresses à la belle Marie-Josée, préparer un spectacle pour le village, et ce, dans une pure simplicité et  sincérité. De l’authentique humanité.

Après la douche dans la rivière, les soupers et les soirées sont remplis de bonheur, de convivialité, sans électricité, sans eau courante, sans technologie… sans stress nord-américain. La vie remplie de « présent ».

 28 février 2017, la semaine de durs labeurs est complétée. Ils doivent partir pour mieux revenir. Une mer de souvenirs plein la tête, des contacts uniques, des liens humains incroyables, du Vrai.  « Bye bye Torbeck. Merci pour tout. Prends soin de toi. »

 Cinq heures de route à rouler dans un minibus de huit sièges, mais… ils sont onze et ont des bagages pour onze. « Pas grave. On va se coller. On s’est collé toute la semaine. Un cinq heures de plus ou de moins ». Direction Port-au-Prince pour rencontrer des petits trésors dans un orphelinat, juste avant le grand retour.  Juste avant, pour rencontrer de belles petites personnes qui ont tant à partager, et tant à apprendre. Pour s’imprégner d’une dernière dose d’amour créole.

 1er mars 2017, arrivée de l’Escouade des Grands cœurs à Montréal. Back to Reality demain. Ils ont fait un travail extraordinaire. Ils ont fait une petite différence dans ce si grand univers. Ils ont tenté de changer le monde, à leur façon, avec le meilleur de chacun d’eux. Ils ont réussi à faire voyager le Grand Montréal en entier. Ils rapportent un peu d’Haïti avec eux et sont prêts à VOUS le partager!

« Au revoir Haïti, tu as été plus qu’une terre d’accueil, tu as été une famille! À très bientôt! »

 

 

Debout les Comiques

Debout les Comiques

avec Martin Cloutier

En direct de 05:25 à 09:00
1645
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.