Un essai écourté... mais toujours instructif !

Essai de la Subaru BRZ 2022

Essai de la Subaru BRZ 2022
Subaru BRZ 2022
Auto123.com

Subaru BRZ 2022, profil

Auto123 met à l’essai la Subaru BRZ 2022.

La petite BRZ de Subaru constitue une bizarrerie au sein de la gamme du constructeur nippon, un coupé sport à roues motrices arrière, rivé au sol, entouré de berlines à traction intégrale et, surtout, de VUS. Certes, cette voiture n'attire pas exactement les mêmes acheteurs qui sont si dévoués aux Outback, Forester et autres utilitaires de la marque. Mais on retrouve ici un peu du même charme que dans les autres voitures portant l'insigne céleste de Subaru.

Cela est probablement dû, en partie, à l'absence de prétention dans l'habitacle, qui est bien conçu et pratique (jusqu'à un certain point), mais pas ostentatoire, ni luxueux.

Il se trouve que notre essai de la variante Sport-Tech Limited de la BRZ 2022 équipée d'une boîte automatique (il y a bien sûr une boîte manuelle que nous recommandons encore plus) a été quelque peu écourté par un incident survenu en milieu de semaine. Nous y reviendrons dans un instant. Malgré tout, ce dernier a été suffisamment long pour nous donner une idée de ce que l'édition révisée de deuxième génération a à offrir.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Subaru BRZ 2022, trois quarts avant

L’extérieur
En la regardant, on ne dirait pas nécessairement qu'il s'agit d'une toute nouvelle génération de la BRZ (produite une fois de plus conjointement avec Toyota et son modèle GR 86). Les changements radicaux ne sont pas dans les habitudes de Subaru, après tout. Les lignes générales et les proportions de la voiture sont essentiellement les mêmes, les changements portant surtout sur des modifications de certains éléments visuels comme la calandre avant, les évasements au-dessus des ailes arrière et les feux arrière. Autrement, la nouvelle BRZ est plus longue d'environ 2,5 cm que l'ancienne et s'assoit légèrement plus bas sur le sol.

Subaru BRZ 2022, intérieur

L’intérieur
C'est techniquement une configuration 2+2 que vous obtenez avec la BRZ, mais nous ne vous recommandons pas de soumettre quiconque à l'expérience de passer quelque temps que ce soit derrière la première rangée. Il est plus probable que les propriétaires utilisent ces sièges arrière comme moyen de transport en cas d'urgence seulement, et qu'autrement ils les rabattent (à plat, heureusement) pour gagner un peu d'espace de chargement utile.

L'entrée et la sortie sont, comme vous pouvez le deviner, un peu délicates pour les personnes plus grandes et/ou moins agiles, mais une fois que vous êtes à l'intérieur, le siège est assez confortable et les commandes sont judicieusement disposées.

Si vous êtes familier avec le système d'infodivertissement du nouveau Crosstrek, le système d'infodivertissement de la BRZ 2022 est essentiellement le même. L'écran n'est pas particulièrement grand, mais dans cette petite voiture, c'est plutôt un plus à nos yeux.

Sous le capot, la BRZ est équipée du même moteur 4-cylindres de 2,4 litres que la nouvelle GR 86, et remplace le moteur de 2,0 litres de la BRZ précédente. Ce changement permet un gain de puissance de 23 chevaux, passant de 205 à 228 chevaux. Une autre différence est que le couple maximal arrive plus tôt, ce qui rend la voiture plus vive qu'auparavant. Subaru affirme avoir raidi le châssis cette fois-ci, ce qui ne fait qu'améliorer ce qui est la plus grande force de la BRZ, sa maniabilité et ses capacités de prise de virage sur les routes sinueuses.

Subaru BRZ 2022, sièges

Continuez à la page suivante

Subaru BRZ 2022, trois quarts arrière

Sur la route
Comme nous l'avons mentionné, un couple plus élevé et un châssis plus rigide se traduisent par une conduite nettement améliorée de la nouvelle BRZ par rapport à l’ancienne livrée. D'autres voitures de cette catégorie offriront plus de puissance brute et des accélérations dévastatrices, dont les principaux résultats seront de vous causer des ennuis avec les autorités si vous les utilisez au maximum de leur potentiel. Au lieu de cela, ce que vous obtenez ici est une BRZ qui fournit suffisamment de puissance pour la voiture, pour les limites de vitesse canadiennes et pour vos besoins.

Et surtout, vous obtenez une voiture qui se comporte de façon rêvée lorsque vous pouvez vous laisser aller sur les routes de campagne et autres. La BRZ épouse joliment la route, tandis que la transmission automatique est plus que compétente, et elle vous laisse prendre le contrôle si vous le souhaitez grâce aux palettes au volant.

Il n'est pas possible de définir des modes de conduite dans la BRZ 2022 (bien qu'il existe un mode Track, pour un deuxième essieu plus joueur), et cela signifie qu'il n'y a aucun moyen d'affiner la direction ou l'admission de l'accélérateur. En général, la BRZ n’est pas aussi tranchante sur route que la nouvelle GR 86, dont la direction est plus lourde et les accélérations plus exaltantes, mais en revanche la Subaru se révèle plus pratique au quotidien.

Subaru BRZ 2022, avant

Il y a bien sûr des réserves à cette affirmation : la configuration 2+2 mise à part, il s'agit essentiellement d'une voiture à deux places à des fins pratiques, donc si vous devez régulièrement transporter plus d'une personne, elle n'est pas vraiment taillée pour cela. Un autre point concerne la suspension, qui est assez rigide et qui vous causera des ennuis si vous souffrez de problèmes de dos. Tout va bien sur les routes lisses, surtout sur l'autoroute, mais les imperfections de la route se font sentir. Il y a des routes dans la région de Montréal qui sont plutôt postapocalyptiques à cette époque de l'année, et conduire cette voiture sur ces routes est une expérience mémorable, et pas dans le bon sens du terme.

Il y a aussi des irritants auxquels on s'attendrait de toute petite voiture sportive, par exemple un espace de chargement minimal et des espaces de rangement et porte-gobelets peu pratiques. Mais bon, ce n'est pas ce que recherchent les acheteurs de ce segment. Ils recherchent le plaisir, et cela, la BRZ l'offre à profusion.

Un dernier point à souligner concerne cet incident, qui a malheureusement mis hors service la BRZ que nous testions. En bref, la voiture a été mis KO par un gros camion qui avait décidé de reculer à grande vitesse dans une rangée de véhicules stationnés, probablement sans que le conducteur n’ait vérifié les innombrables angles de caméra à sa disposition. L'impact a été suffisamment violent pour faire reculer la voiture d’un mètre ou deux, et vous pouvez voir que l'avant droit a subi des dommages importants.

Subaru BRZ 2022, post-accident

L'intérêt de cette anecdote, cependant, est qu'aucun des effets de l'impact n'a atteint l'habitacle, et encore moins la position du conducteur. En d'autres termes, le châssis et le cadre de cette petite voiture légère ont fourni une protection structurelle plus qu'adéquate et ont fait ce qu'ils devaient faire, à savoir protéger l'humain à l'intérieur. Nous pouvons vous dire que cela a été très apprécié sur le moment ! J'ai même évité d'avoir le visage tapissé d’un coussin gonflable, un autre point positif à sortir de ce malheureux incident. D'ailleurs, à ce propos...

À voir aussi : Subaru BRZ et Toyota 86 : les meilleures notes de l’IIHS pour la sécurité

On aime

La maniabilité
Le facteur plaisir
Siège conducteur confortable, bonne position facile à trouver
Transmission automatique compétente, si vous ne voulez pas de la manuelle

On aime moins

La suspension peut être impitoyable
La deuxième rangée n'est pas vraiment adaptée à l'habitation
Bruit dans l'habitacle
Pas de mode de conduite (autre que Track)

La concurrence principale

Chevrolet Camaro
Ford Mustang
Hyundai Veloster N
Mazda MX-5
Nissan Z
Subaru WRX
Toyota GR 86

Subaru BRZ 2022, arrière

Essai de la Subaru BRZ 2022 : un essai écourté... mais toujours instructif !

Photo 1

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 2

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 3

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 4

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 5

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 6

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 7

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 8

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 9

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 10

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 11

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 12

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 13

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 14

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 15

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 16

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 17

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 18

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 19

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 20

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 21

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 22

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 23

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 24

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 25

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 26

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 27

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 28

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 29

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le fun est dans le retour
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.