• Accueil
  • Les meilleurs pneus d’hiver pour voitures et petits VUS au Canada en 2021-2022

Les meilleurs pneus d’hiver pour voitures et petits VUS au Canada en 2021-2022

Les meilleurs pneus d’hiver pour voitures et petits VUS au Canada en 2021-2022
En cette année de la pandémie, prise deux, un autre défi s’approche : la saison de la neige, de la glace, du froid et de la gadoue. Auto123.com vous présente son guide d’achat 2021-2022 pour pneus d’hiver. Découvrez les pneus pour voitures qui se démarquent le plus.
Auto123.com

Auto123.com présente son guide d’achat pour les pneus d’hiver pour 2021-2022. Aujourd’hui, les pneus d’hiver pour voitures et petits VUS.

À voir aussi, notre Guide des meilleurs pneus d’hiver pour grands VUS et camionnettes au Canada en 2021-2022

Ça y est! On y est revenu! Malgré un des plus beaux étés jamais vécus, le spectre de la saison froide se pointe à l’horizon de nouveau nous forçant (déjà !) à penser à nos pneus d’hiver. Et cela, malgré des températures dépassant largement la moyenne annuelle traditionnelle.

Que peut-on y faire? Si l’on veut continuer à se déplacer en toute sécurité et en toute quiétude, il faut penser à ce rituel peu agréable, mais si important, d’équiper nos voitures et camionnettes de pneus appropriés aux déplacements hivernaux. Notre pays étant si vaste, nous devons considérer la région où chacun de nous vivons. Évidemment, l’est du pays, surtout le Québec et les Maritimes, est plus fortement touché par les tempêtes de neige et le froid, deux facteurs qui affectent l’adhérence sur les routes. Toutefois, toutes les parties du Canada, à quelques exceptions près, peuvent être touchées par cette saison froide. De là le besoin d’avoir de pneus appropriés. Certains les appelleront « pneus à neige », d’autres « pneus d’hiver ».

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Conduite hivernale

Les meilleurs choix
L’année dernière, nous avions créé un grand tableau de presque tout ce qui était disponible sur notre marché en matière de pneus d’hiver, et ce tant pour les automobiles que les camionnettes. Il faut dire qu’il y avait aussi plusieurs nouveaux produits qui faisaient leur apparition sur le marché. Il était alors plus difficile de déceler lesquels se distingueraient en usage réel.

Cette année, pour la saison 2021-2022, il n’y a pas tant de « grandes » nouveautés sur le marché, à part le Nokian Hakkapelliitta 10. Par contre, nous avons eu la chance de mettre à l’épreuve la majorité des nouveaux pneus de l’année dernière dans le quotidien, et ce avec des véhicules privés ou des véhicules de presse.

Toutefois, aussi ironique que cela puisse paraître, le Québec n’a pas connu un hiver typique. Il a été plus doux qu’à l’habitude, avec plus de neige, mais moins de froids causant le gel des routes. Qu’importe, nous avons voulu vous signaler quels ont été les pneus qui nous sont apparus comme étant les plus performants dans une des régions où les conditions sont parmi les plus exigeants, non seulement au pays, mais aussi au monde. Malgré le fait que plusieurs publications européennes fassent grand état des performances de certains pneus sur le Vieux Continent, rien ne peut se comparer aux conditions hivernales très changeantes de l’est du Canada.

Notez que la plupart des marques mentionnées sont déjà bien connues des consommateurs.

À voir aussi : Devriez-vous acheter un deuxième ensemble de roues pour l’hiver?

À voir aussi : Les pneus 4 saisons homologués hiver, un bon choix?

À voir aussi : Les pneus cloutés, un bon choix?

Pneu Yokohama IceGuard

Une pénurie à l'horizon ?
Au moment d’écrire ces lignes, une importante rumeur voulant qu’il puisse y avoir une pénurie de pneus d’hiver dès l’automne qui vient. Selon Anthony Jolicoeur, de Pneus à Rabais, et Raymond Cadieux, représentant chez GT Radial, ce sont les coûts des conteneurs que les importateurs doivent assumer (qui sont passés de quelques 3 500 $ US à 23 000 $ US !) et les difficultés de transport (pénurie de camionneurs) qui seraient responsables de cette éventuelle pénurie, surtout dans le cas des pneus provenant d’Asie.

Si vous n’agissez pas rapidement, vous risquez donc de vous retrouver avec ce qui reste dans les entrepôts, soit des pneus haut de gamme très coûteux… et encore, s’il en reste !

Ajoutons que, chaque année, de nouvelles marques, surtout asiatiques, font leur apparition avec des promesses qui n’ont jamais été vérifiées chez nous. Il en sera question vers la fin du reportage, mais, au départ, mieux vaut se fier aux noms bien connus.

À voir aussi : Les meilleurs pneus d’hiver pour voitures au Canada en 2020-2021

Une Mazda dans la neige

Nokian

Cette marque finlandaise demeure celle qui se distingue fortement des autres marques de pneus d’hiver au pays. Ses produits Hakkapeliitta ont acquis une grande réputation auprès des automobilistes, surtout au Québec, grâce à leur adhérence dans la neige et sur la glace.

Disponibles en versions caoutchouc sur glace ou cloutées, les anciens Hakkapeliitta 9 (maintenant remplacés par les Hakkapeliitta 10) ont déjà fait leurs preuves sur nombre de véhicules de tous gabarits. Parmi les pneus testés, un jeu de Hakka 9 (comme on les appelle familièrement) a été installé sur une Volkswagen Golf récente utilisée en Abitibi, une région reconnue pour ses tempêtes de neige impressionnantes et ses routes glacées. En aucun moment, la conductrice et son conjoint n’ont senti aucune perte de contrôle du véhicule, dans quelque circonstance que ce soit. Précisons que, pour la circonstance, ces pneus étaient cloutés.

Notez que je ne recommande pas cette solution (le cloutage) dans les régions urbaines, où les stationnements souterrains interdisent cette formule afin de ne pas endommager le revêtement de ciment.

Cette année, Nokian nous propose donc la version 10 de l’Hakkapeliitta et elle sera disponible pour toutes les grandeurs populaires (incluant une version dite « EV » pour voitures électriques). Nous comptons installer un jeu de ces pneus sur un pickup Ram tout neuf (mais pas en version cloutée). Connaissant déjà les grandes caractéristiques du Hakka 9, nous sommes sûrs que la version 10 fera aussi bien, sinon mieux que sa prédécesseure.

À voir aussi : Nokian présente son nouveau pneu Hakkapeliitta 10 pour l’hiver prochain

Hakkapeliitta 10, de Nokian

Pour ceux qui préconisent des pneus sans clous affichant une performance semblable à ceux-ci, rappelons que les R3 de Nokian ont surpris plus d’un utilisateur, surtout sur la glace. Nous les avons testés sur un Nissan Xterra en Abitibi, où ils se sont avérés nettement plus efficaces que des BF Goodrich All Terrain KO2 utilisés ultérieurement. Ils se sont aussi avérés plus efficaces sur un Dodge Durango utilisé régulièrement (en hiver) sur l’autoroute ralliant Saint-Jean-sur-Richelieu à Montréal, une route reconnue pour être glissante et traîtresse en hiver ! Bien qu’il s’agisse d’un VUS à traction intégrale, les R3 se sont distingués par leur adhérence sûre et leur stabilité sur la route.

Hakkapeliitta R3, de Nokian

En passant, parmi les nombreux automobilistes à qui nous avons conseillé les Nokian d’hiver dans le passé, la plupart n’ont pas hésité à vanter leur usure très modérée.

Par ailleurs, si votre budget est plus limité, n’oubliez pas que les pneus d’hiver Nordman sont basés sur d’anciens modèles de Nokian Hakkapeliitta !

Nordman 7

Michelin

Malgré la belle réputation des produits du manufacturier français Michelin, plusieurs clients de Pneus Premier Choix à Laval se sont récemment plaints du manque d’adhérence de leurs célèbres pneus X-Ice, autant ceux de la première, de la deuxième et même de la troisième génération. Bien qu’ils soient efficaces sur la glace, c’est dans la neige qu’ils manquent de prise. Il faut dire que le design et la technologie des X-Ice commence à prendre de l’âge.

Les ingénieurs de la marque sont donc retournés à leur table à dessin et, l’année dernière, ils ont lancé une nouvelle génération de pneus appelés X-Ice Snow. Après les avoir essayés avec satisfaction sur une piste d’essai lors de leur lancement, il y a environ un an et demi, j’en ai fait installer sur ma propre Lincoln MKZ 2011 à roues avant motrices.

À voir aussi : Essai à long terme des pneus Michelin X-ICE SNOW : l’introduction

À voir aussi : Essai à long terme des pneus Michelin X-ICE Snow : mon verdict

Pneu Michelin X-Ice Snow Pneus Michelin X-Ice Snow sur un Ford Escape

Encore une fois, il faut rappeler que l’hiver dernier n’a pas été aussi froid que les hivers précédents, et qu’il n’y a pas eu autant de glace sur les routes de notre région.

Or, ma voiture est régulièrement garée sous un abri hivernal recouvrant une allée de garage en pente, où la neige a la fâcheuse manie de fondre durant le jour pour ensuite geler la nuit. Le matin, cette allée devient alors très glissante. Malgré le fait qu’elle est une traction, ma MKZ s’en est toujours sortie facilement, et en marche arrière, svp !

Quant à l’adhérence dans la neige, Michelin a réussi à régler le problème de l’X-Ice. La version Snow se débrouille désormais très bien dans la neige. Incidemment, ce pneu est aussi livrable en version cloutée appelée North. Je n’ai pas mis cette version à l’essai, mais je l’ai essayée lors de son lancement, et je suis sûr qu’elle sera très efficace en région montagneuse.

X-Ice Snow, de Michelin

Michelin offre aussi d’autres pneus d’hiver remarquables pour des voitures sport de performance dont les Pilot Alpin 4 et Alpin 5, mais ceux-ci sont surtout destinés à des autos et des VUM ou des VUS de grande performance.

Pour les gens qui surveillent leur budget, sachez que les marques BFGoodrich et Uniroyal font partie de la famille Michelin. Par contre, leurs pneus d’hiver peuvent être moins performants, bien qu’ils soient satisfaisants pour les petits déplacements.

Pilot Alpin 5, de Michelin

Bridgestone

Le manufacturier japonais nous propose son fameux pneu d’hiver Blizzak, maintenant dans sa version WS90, depuis déjà quelques années. Évolution des Blizzak WS antérieurs, le WS90 demeure quand même un pneu d’hiver très efficace qui est proposé en diverses versions pour autos et camionnettes légères de tous styles et gabarits. Essayés plusieurs fois sur divers véhicules de presse, jamais les Blizzak WS ne m’ont déçu !

WS90, de Bridgestone

Bridgestone propose aussi les versions LM (-32 et 001) unidirectionnelles. Ce sont des pneus d’hiver auxquels on peut faire confiance. De plus, ils sont livrables dans une grande variété de dimensions.

En passant, Firestone (analysé plus loin) fait partie de la famille Bridgestone.

LM-32, de Bridgestone

Continental

Depuis l’année dernière, cette marque allemande nous propose un pneu d’hiver spécifiquement adapté pour les Canadiens, mais surtout pour les Québécois puisqu’il a été développé avec l’aide des Pneus Touchette de Montréal. Il s’agit du IceContact XTRM. Le manufacturier nous a permis de le découvrir en pleine tempête l’hiver dernier, au circuit ICAR, dans ses deux formes : clouté (les crampons sont collés dans leurs alvéoles pour éviter d’être éjectés) et sans clous.

Évidemment, les versions cloutées se sont avérées très efficaces sur la surface d’essai glacée. Toutefois, lors d’un essai comparatif sur un plateau glacé opposant les deux types de pneus montés sur des VW semblables, quelle ne fut pas ma surprise de constater que les pneus sans clous pouvaient presque suivre les XTRM cloutés ! J’ai donc commandé quatre de ces pneus pour mon propre Ford Escape 2017.

IceContact XTRM, de Continental

L’hiver dernier, les occasions de conduite sur glace se faisaient rares, mais grâce aux IceContact XTRM, qui ont une bande de roulement relativement agressive, et à la traction intégrale de l’Escape, notre véhicule s’est comporté admirablement bien dans la neige. Remarquez que le petit VUS doit aussi souvent rouler sur autoroute, sur surface plus glissante. Dans ce genre de condition, l’IceContact XTRM s’est avéré stable et fiable. Dans le passé, je n’ai jamais été très friand des pneus Continental, mais cette fois, avec cette version destinée à notre marché, je peux les recommander, surtout pour les véhicules plus petits !

Si vous surveillez votre budget, regardez du côté de General Tire, le partenaire moins élaboré de Continental. Son modèle Altimax Arctic 12 n’est certes pas à dédaigner, d’autant plus qu’il est aussi livrable en version cloutée. Le groupe Continental compte aussi la marque de pneus suédois Gislaved, mais la disponibilité des produits de cette marque est plus limitée.

IceContact XTRM, de Continental, à l'essai Altimax Arctic 12, de General Tire

Pirelli

Voici une marque de pneus que j‘ai souvent essayée en hiver. En effet, malgré le fait que la version Winter Ice Zero soit son produit courant le plus populaire, je continue de recommander les modèles Sottozero, surtout pour les voitures et certaines camionnettes VUM et VUS qui ont des roues larges.

Chaque voiture de presse équipée de tels pneus m’a impressionné par l’adhérence et le comportement dans la neige et sur la glace. La plus étonnante a été, il y a quelques années, une Mustang GT V8 de la dernière génération; un coupé à propulsion qu’il n’est certes pas conseillé de conduire en hiver ! Pourtant, avec les Sottozero, la GT a livré une adhérence surprenante et toute la puissance voulue au freinage et à la direction. La voiture n’a jamais manqué d’adhérence durant la période d’essai. Dernièrement, j’ai pu conduire plusieurs autos européennes équipées de ces pneus et, chaque fois, je me suis senti en sécurité.

Winter Ice Zero, de Pirelli Winter Ice Zero Sottozero, de Pirelli Sottozero, de Pirelli

Goodyear

La marque américaine Goodyear a trop souvent été ignorée par certains conseillers, simplement parce qu’on réfère plus à ses origines qu’à ses qualités. Dans le passé, par contre, on a souvent vanté ses pneus Ultra Grip alors qu’aujourd’hui, on les dit dépassés. Je ne crois pas que c’en soit le cas. De nos jours, Goodyear offre des pneus d’hiver appelés WinterCommand et ils sont tout aussi efficaces que les Ultra Grip et Ultra Grip Ice du passé, sinon mieux. Nous avons eu des Ultra Grip Ice pendant des années sur une Ford Freestar à traction et jamais ils ne nous ont trahis.

WinterCommand Ultra, de Goodyear

Il faut dire que les pneus Goodyear sont disponibles en diverses versions et ce, à bon prix. Pour les automobilistes à budget modéré, les WinterCommand constituent une solution très valable.

En passant, Goodyear vient tout juste de faire l’acquisition d’une marque américaine aussi légendaire : Cooper Tires. Cette marque aussi a dans son catalogue des pneus d’hiver de qualité offerts à prix abordables.

Evolution, de Cooper

Firestone

Firestone est devenue, avec le temps, la marque à rabais de Bridgestone. Toutefois, au cours des dernières années, la légendaire marque américaine a eu droit à certaines améliorations techniques et, malgré une petite faiblesse au niveau de l’adhérence sur la glace, ses modèles Winterforce 2 constituent un bon choix, surtout pour les automobilistes à budget restreint.

Winterforce 2, de Firestone Winterforce 2

Toyo et Yokohama

Quoique les marques japonaises Toyo et Yokohama soient moins en vedette sur notre marché, elles produisent des pneus d’hiver de qualité pour automobiles comme, par exemple, les Observe GSi-6. Ils ont déjà été couverts par Auto123.com au moment de leur lancement, il y a presque deux ans. Successeurs de la gamme populaire GSi-5, les GSi-6 affichent une bonne adhérence dans la neige et sur la glace grâce à la technologie Microbit du manufacturier. Cette technologie consiste à inclure de la poussière d’écailles de noix dans la gomme de la bande de roulement. Rassurez-vous, car la rumeur qui veut que les écureuils aiment les gruger n’est absolument pas fondée !

On a souvent parlé du plus important défaut de ces pneus, soit leur bruit, mais on peut dire que les ingénieurs de Toyo ont réussi à l’atténuer. Plus d’un automobiliste est satisfait des résultats des pneus d’hiver Toyo. On peut donc facilement les recommander.

Observe GSi-6, de Toyo Des Observe GSi-6

Il en va de même pour Yokohama, une autre marque japonaise qui a très bonne réputation, mais dont le rayonnement est peut-être un peu moins célébré. Son modèle IG53 a finalement su s’imposer sur le marché. Il s’est distingué par une bonne adhérence et un certain silence de roulement. Certaines des voitures de presse que nous avons eues en étaient équipées et, chaque fois, nous avons été satisfaits de leur performance.

Incidemment, Yokohama propose également un pneu de camionnettes dont il sera question dans le prochain volet de notre guide consacré aux pneus d’hiver. Il s’agit du Geolandar, un autre choix judicieux.

IG53, de Yokohama IG 52 et IG53, de Yokohama

Les autres marques asiatiques

Il existe un autre créneau de pneus d’hiver asiatiques que les marchands ont baptisé les « pneus chinois ». Je préfère me référer aux pneus asiatiques, car ils ne viennent pas tous de la Chine.

Prenez, par exemple, les pneus Kumho et surtout les Hankook. Ce sont deux marques sud-coréennes de qualité qui fabriquent également des pneus d’hiver efficaces. Malheureusement, je ne les ai pas tous mis à l’épreuve, car ces produits ont un faible rayonnement au Canada.

Bien que la gamme Kumho de pneus d’hiver soit peu fournie, ses modèles Wintercraft valent la peine d’être considérés. Chez Hankook, c’est un peu plus fourni et les automobilistes ont intérêt à s’informer sur les produits des gammes I-Pike et I-Cept.

Pneu I-Pike, de Hankook Pneus I-Cept et I-Pike, de Hankook

Dans le même ordre d’idées, rappelons que les pneus d’hiver indonésiens GT Radial ont satisfait bien des consommateurs dans le passé. Fait à noter, les gens de GT Radial m’ont assuré qu’ils ont réussi à éviter la pénurie anticipée pour la saison vient, puisque leurs entrepôts sont remplis de pneus d’hiver ! Notons, par ailleurs, que la marque sud-coréenne Nexen (qui a aussi des usines en Chine) est un des nouveaux choix à considérer.

Ice Pro 3, de GT Radial

Sachez toutefois que la disponibilité des pneus d’origine asiatique risque d’être affectée par les problèmes d’approvisionnement, ce qui fera assurément grimper leurs prix. Encore une fois, la prudence est de mise dans le choix de ces pneus, car la qualité peut varier.

J’ai eu l’occasion d’essayer des Sailun Ice Blazer d’origine chinoise au début de l’hiver dernier sur ma Lincoln MKZ. Ils se sont avérés efficaces dans la neige, mais à haute vitesse (130 km/h), ils produisaient une vibration désagréable.

Ice Blazer, de Sailun

Les pneus dits « homologués »

Comme chaque hiver, il est bon de revenir sur le sujet des pneus dits « homologués », qui sont aussi appelés pneus « toutes saisons ». Ce sont des pneus utilisables toute l’année qui affichent un sigle de flocon de neige marié à une silhouette de montagne. Certains sont conçus comme des pneus d’hiver adaptés à l’été, mais plusieurs de ces pneus sont avant tout des toutes saisons adaptés à l’hiver.

Michelin en produit un, le CrossClimate. Le dessin de sa bande de roulement est plutôt original. Pour leur part, Firestone offre le Weathergrip, Goodyear le WeatherReady et Toyo le Celsius. Mais le plus efficace, selon plusieurs reportages qui me sont parvenus, serait le Nokian WRG4, un pneu de type « compromis » qui devrait être très efficace dans les régions du pays où les chutes de neige sont moins abondantes et les basses températures moins fréquentes. Ils sont aussi très bons sur chaussée mouillée.

CrossClimate, de Michelin WRG4, de Nokian

Les données sur l’efficacité de ces pneus sont plutôt « minces », car peu de consommateurs de l’est du pays les ont choisis jusqu’ici. Qualifions-les donc de pneus pour automobilistes qui ne sortent que par beau temps en hiver, car leurs performances sont réduites lors des tempêtes de neige. Le seul avantage qu’ils présentent, c’est de vous éviter des changements de jante à l’automne et au printemps.

Je ne recommande pas ces pneus à ceux qui roulent régulièrement dans les régions montagneuses qui reçoivent beaucoup de neige.

À voir aussi : Les pneus 4 saisons homologués hiver, un bon choix?

Voilà donc nos recommandations pour l’hiver qui vient. Évidemment, vous aurez remarqué qu’il est surtout question de pneus de qualité, qui sont souvent plus coûteux que les pneus bon marché (quoique le prix de ceux-ci commence à rejoindre celui des produits des grandes marques reconnues).

S’il vous faut des pneus d’hiver neufs pour la saison froide qui vient, rappelez-vous que votre vie et celle de vos passagers reposent sur quatre points de contact au sol, chacun à peine plus grand que la paume de votre main. Pensez-y quand vous roulez à 120 km/h ! Ne vaut-il pas mieux payer un peu plus pour plus de sécurité et de qualité ?

Les conseils et les informations proviennent des manufacturiers, d’essais sur circuits fermés, de notes personnelles. Un merci très spécial à Anthony Jolicoeur de Pneus à Rabais, Raymond Cadieux de GT Radial et, surtout, Stéphane Parenteau de Pneus Premier Choix à Laval, pour leur aide précieuse dans la réalisation de ce dossier.

Une Nissan Altima, dans la neige
CKOI le soir
En direct de 19:00 à 00:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.