• Accueil
  • Peugeot ne viendrait plus en Amérique du Nord

Peugeot ne viendrait plus en Amérique du Nord

Peugeot ne viendrait plus en Amérique du NordAuto123.com
Peugeot 3008 2021

En 2016, le groupe PSA (Peugeot Société Anonyme) annonçait qu’il prévoyait ramener la marque Peugeot en Amérique du Nord, et ce, à l’intérieur d’un horizon de 10 ans. Cette semaine, le chef de la direction du groupe Stellantis (qui comprend PSA et FCA — Fiat Chrysler Automobiles — depuis la fusion), Carlos Tavares, a indiqué que beaucoup de choses avaient changé depuis ce temps et que le retour envisagé n’était plus dans les plans.

« Pour l’instant, je ne pense pas que cela fasse partie des choses que nous voulons privilégier à court et moyen terme », a-t-il déclaré. « Je pense qu’il vaut mieux que nous canalisions le talent, le capital et la capacité d’ingénierie de Stellantis envers les marques existantes pour améliorer ce qui doit l’être et pour accélérer le pas là où nous devons le faire parce que nous avons déjà une très forte présence sur ce marché ».

Stellantis a déjà une forte part de marché aux États-Unis, comme l’a souligné Carlos Tavares. La priorité est d’accroître les parts des marques Jeep, Dodge, Ram et Chrysler. C’est particulièrement le cas avec Chrysler qui ne propose actuellement que la vieillissante berline 300, ainsi que les fourgonnettes Pacifica et Grand Caravan (Voyager aux États-Unis).

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Les ventes de Chrysler ont diminué ces dernières années, passant de 300 000 unités il y a cinq ans à environ 110 000 en 2020. De tels résultats, combinés au changement de propriétaire, ont fait partir les rumeurs dans tous les sens quant à l’avenir de la marque quasi centenaire. Là-dessus, Carlos Tavares s’est montré rassurant, laissant entendre que Chrysler était là pour demeurer et qu’elle serait plutôt réinventée.

« Nous considérons que cette marque est l’un des trois piliers historiques de Stellantis, Fiat et Peugeot étant les deux autres. Nous désirons, et je désire, assurer l’avenir de cette marque », a ajouté Carlos Tavares.

L’encre sur l’entente entre PSA et FCA est encore fraîche et les annonces vont se multiplier au cours de la prochaine année. Des changements, il y en aura, mais pour l’instant, on est au moins fixé sur les sorts à court terme de Peugeot et de Chrysler, du moins pour ce qui est de notre marché.

CKOI la nuit
En direct de 00:00 à 05:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.