• Accueil
  • Sous pression de la NHTSA, Tesla accepte de rappeler 134 951 véhicules

Sous pression de la NHTSA, Tesla accepte de rappeler 134 951 véhicules

Sous pression de la NHTSA, Tesla accepte de rappeler 134 951 véhiculesAuto123.com
Tesla Model X

Le 13 janvier dernier, lors d’une procédure inhabituelle, la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) américaine, l’équivalent de Transports Canada, demandait à Tesla de rappeler des véhicules, car elle jugeait que certaines berlines Model S des années 2012 à 2018, ainsi que des VUS Model X des années 2016 à 2018 posaient un problème de sécurité.

Généralement, les constructeurs acceptent de procéder à des réparations volontaires avant que l’agence ne le demande officiellement. La NHTSA avait demandé à Tesla de répondre à sa requête avant le 27 janvier. Tesla a accepté le jour même, a-t-elle déclaré.

Tesla accepte donc de rappeler 134 951 véhicules aux prises avec des écrans tactiles qui pourraient tomber en panne. L’agence a déclaré que les défaillances des écrans posent des problèmes de sécurité importants, notamment la perte des images des caméras de recul et des systèmes de désembuage et de dégivrage du parebrise qui « peuvent diminuer la visibilité du conducteur par mauvais temps ».

Tesla a déclaré dans sa demande à la NHTSA que « dans l’intérêt de clore l’enquête par voie administrative et de garantir la meilleure expérience de propriété à ses clients », elle a accepté un rappel volontaire.

La NHTSA a ouvert une enquête en juin 2020 sur des plaintes selon lesquelles des défaillances de l’unité de contrôle des médias (MCU) auraient entraîné le non-fonctionnement des écrans tactiles. L’agence a indiqué que d’autres constructeurs automobiles avaient procédé à de nombreux rappels pour des problèmes de sécurité similaires liés à la défaillance de l’écran tactile.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Tesla Model S

La NHTSA a déclaré en novembre dernier, lors de la mise à jour de son enquête, qu’elle avait examiné 12 523 demandes et plaintes sur la question. Elle a ajouté le mois dernier que « lors de notre examen des données, Tesla a fourni la confirmation que toutes les unités tomberaient inévitablement en panne étant donné la capacité de stockage limitée du dispositif de mémoire ».

Selon de nombreuses plaintes, Tesla a exigé des propriétaires qu’ils paient pour remplacer l’appareil une fois les garanties expirées. Finalement, Tesla remplacera la pièce défectueuse et remboursera les clients qui ont payé pour remplacer une pièce défectueuse en raison de son usure.

Tesla a reconnu le problème, mais a déclaré que si l’écran ne fonctionnait pas pour la caméra de recul, « que le conducteur pouvait jeter un coup d’œil lui-même et utiliser les rétroviseurs ». Et que, « si l’écran n’était pas visible pour contrôler les réglages de la climatisation et du dégivreur, que le conducteur pouvait nettoyer manuellement le parebrise ».

Le rappel débutera le 30 mars prochain. La NHTSA a demandé le retour de 158 000 véhicules, mais Tesla a déclaré que la campagne n’inclurait pas certains véhicules équipés de processeurs améliorés construits après mars 2018.

Tesla a déclaré que 88 % des propriétaires américains ont reçu des mises à jour en ligne de certaines fonctionnalités qui peuvent être perdues si les écrans tombent en panne.

Debout les Comiques
En direct de 05:30 à 09:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.