• Accueil
  • Volkswagen présente ses excuses et retire une publicité à connotation raciste

Volkswagen présente ses excuses et retire une publicité à connotation raciste

Volkswagen présente ses excuses et retire une publicité à connotation racisteAuto123.com
Volkswagen a retiré une publicité à connotation raciste qui a été publiée sur ses comptes de médias sociaux. La compagnie se confond en excuse depuis, mais elle devra surtout se poser des questions sur la rigueur et le sens moral de son département de marketing.

Jeudi, le conseil d’administration de Volkswagen a présenté ses excuses concernant la publication d’une publicité à connotation raciste sur sa page Instagram. Elle a déclaré que le clip en question avait été publié en raison d’un manque de « sensibilité culturelle » (et de connaissance générale) plutôt que « d’intentions racistes. »

Dans le clip de 10 secondes, un homme noir est représenté à côté de la nouvelle Golf. Il est déplacé loin de la voiture par une main blanche géante qui lui prend la tête, comme si on ne veut pas qu’il s’approche de la voiture, puis il est ensuite poussé à l’intérieur d’un café qui se nomme « Petit Colon ».

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Annonce Volkswagen

Hello, Volkswagen ? Que l’erreur soit honnête ou non, la question n’est pas là. On a manqué de jugement ici alors que la planète vit un moment fort avec la tragédie de George Floyd. De plus, la pub est de mauvais goût et elle ne pourrait être plus inappropriée.

« Nous pouvons affirmer que les intentions racistes n’ont joué aucun rôle. Nous avons constaté un manque de sensibilité et des erreurs de procédure », a déclaré Hiltrud Werner, membre du conseil d’administration de Volkswagen chargé de l’intégrité et des affaires juridiques, lors une déclaration. « Au nom du conseil d’administration également, je tiens à m’excuser formellement d’avoir blessé des personnes en raison d’un manque de sensibilité interculturelle », a-t-elle ajouté.

La compagnie a de son côté déclaré ceci : « Sans aucun doute : la vidéo est inappropriée et de mauvais goût. Nous allons clarifier comment une telle chose a pu produire et il y aura des conséquences. De nombreuses initiatives au sein de l’entreprise et de notre main-d’œuvre mondiale favorisent la diversité, l’intégration et la coopération sans préjugés. C’est d’autant plus ennuyeux que nous ayons fait cette erreur ».

D’autres membres de la direction sont allés plus loin comme Juergen Stackmann, membre du conseil d’administration de la marque pour les ventes et le marketing, ainsi que Elke Heitmueller, responsable de la gestion de la diversité. Ces derniers ont profité des plateformes Twitter et LinkedIn pour s’excuser. « Nous comprenons l’indignation du public à ce sujet. Parce que nous sommes horrifiés nous aussi. Cette vidéo est une insulte à toutes les réalisations du mouvement des droits civils. C’est une insulte à toute personne décente ».

Logo Volkswagen

Juergen Stackmann, responsable du marketing de Volkswagen, a déclaré qu’il a d’abord cru que la publicité était fausse lorsqu’il l’a vue pour la première fois.

« Nous sommes accusés à juste titre d’un manque de sensibilité interculturelle ici et, en tant que membre du conseil d’administration responsable du marketing et du service après-vente, j’en assume la responsabilité. Je veillerai personnellement à ce qu’une formation soit dispensée, qu’un conseil de la diversité soit consulté et que les contrôles soient améliorés ».

Et ce n’est rien. En plus de ce manque de considération totale, le choix du café « Petit Colon » démontre une méconnaissance crasse de la langue française. A-t-on besoin d’expliquer la chose ici ? Oui, il s’agit d’une bête erreur dans ce cas, car l’endroit en question existe et est situé à Buenos Aires, en Argentine, près du Teatro Colon.

Ou est-ce une erreur ?

Considérant le passé de Volkswagen (l’entreprise est née en plein régime nazi, ne l’oublions pas), disons que la marge de manœuvre de la firme est faible.

On veut bien croire les belles paroles de ses dirigeants dans ce dossier, mais on devra faire preuve de beaucoup plus de rigueur et de sensibilité à l’avenir.

En direct de 20:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.