• Accueil
  • Petite histoire du chocolat

Petite histoire du chocolat

Petite histoire du chocolatistockphoto.com/eefauscan

Le cacao est cultivé depuis des millénaires. Les premiers consommateurs, qui devaient sûrement manger la version amère, étaient les Olmèques, en Amérique centrale. Les Olmèques ont existé entre -2500 et -500 avant notre ère.

Puis, quelques d’années plus tard, les Mayas, et par la suite les Aztèques buvaient une boisson, le Tchocoalt : du cacao dilué dans l’eau, un peu de vanille et de miel, et battu afin d’obtenir une mousse épaisse à la surface. Les Mayas n'en buvaient que dans les cérémonies religieuses.

istockphoto.com/dimarik

Source: istockphoto.com/dimarik

Quand les espagnols sont arrivés dans le portrait, menés par le conquistador Hernán Cortés, les coloniaux n’étaient pas fans du goût amer de la boisson. Les moines espagnols ont remplacé le miel par le sucre de canne et servaient la boisson chaude : Succès.

Tout déboula ensuite : Cortés en ramena en Espagne en 1528, le Mexique fut pendant ce temps colonisé à souhait, le chocolat fut introduit en France en 1615 grâce au mariage entre Anne d’Autriche (la fille du roi d’Espagne) et Louis XIII. Le chocolat en France fut très longtemps réservé aux aristocrates.

L’industrie du chocolat trouva son élan avec les procédés industriels de la famille Fry, la baisse du prix du sucre et l’introduction des cacaotiers en Afrique.

En 1765, la première usine du Nouveau Monde apparait au Massachusetts, œuvre de James Baker. En 1828, Van Houten invente la poudre de chocolat et 40 ans plus tard, Un certain pharmacien suisse du nom de Henri Nestlé invente le chocolat au lait.

Il y a quelques années, une quatrième variété officielle de chocolat voit le jour : après le chocolat noir, au lait et blanc, le chocolat rubis.

En direct de 19:00 à 00:00
986
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.