Lettre à moi-même

Lettre à moi-même

Votre équipe d’animateurs et d’humoristes favoris se sont prêtés à l’exercice d’écrire un mot à leur jeune version. Des moments hautement émotifs, où on apprend à connaître intimement les comiques qui vous font rigoler depuis tant d’années.

Vous reconnaîtrez-vous dans ces messages?

Une chose est sûre, ce sera difficile de ne pas avoir les yeux un peu mouillés en écoutant ces capsules dans lesquelles se mélangent l’humour, l’adversité et l’amour des autres.


Lettre au jeune Martin, 5 ans

Martin s’est écrit une lettre à son jeune lui, qui avait 5 ans. À mi-chemin entre le brouhaha de son immense famille et la sérénité des livres qui lui permettent de se retrouver, il va avoir une idole : Yvon Deschamps. Il ne savait pas qu’il allait faire un métier qui n’existait pas encore à l’époque. Mais il faudra qu’il passe au travers des fameux exposés oraux à l’école, et ce n’est pas gagné d’avance.

« Tu vas souvent parler tout seul, te faire des scénarios à voix haute, ton cerveau arrête jamais. Vous êtes 9 enfants, tu es le sixième, le bruit c’est ta vie. À six ans tu vas découvrir la lecture, le seul outil capable de t’apaiser. »

« Ça va être ton style d’humour, l’autodérision : parce-que même aujourd’hui, tu vas aimer mieux faire les jokes sur toi avant que les autres le fassent. Tous les miroirs que tu vas croiser dans ta vie vont êtres déformants. »


Lettre au jeune Billy - 12 ans, au secondaire

Billy a écrit une lettre à son jeune lui-même. Un petit gars discret, victime des plus gros et des plus costauds de son école. Heureusement pour lui, il a la réplique cinglante et aiguisée : sa meilleure arme de défense sera sa répartie et son humour.

« T’es petit, pis dès le jour un, y’ont découvert que tu rentrais facilement dans une case. Eux-autres ils trouvent ça bien drôle, pis toi tu fais semblant de trouver ça drôle aussi. Parce-que c’est moins compliqué comme ça. »


4 octobre
Tammy Verge - Lettre à la jeune Tammy, 21 ans.

Tammy Verge a écrit une lettre à la jeune Tammy, qui en 1996 avait 21 ans. Lors du traditionnel 5à7 avec ses colocs, entre deux gorgées de bière, elle abordait la vie d’adulte avec une grosse décision.

« Tu connais quoi du monde? T’es allée à Montréal quatre fois en 21 ans, t’as jamais pris l’avion encore? Pis as-tu déjà pris une vraie brosse? T'es-tu déjà demandé combien t’avais eu de chums avant de choisir le père de ton enfant? »


2 octobre

Patrice Bélanger – Lettre à Pat, 4 ans

Patrice a écrit une lettre à son jeune lui-même : un petit gars de quatre ans qui sait lire, se rappelle de tout et qui en déplace, de l’air. Grâce à l’amour de ses parent et à sa persévérance il va passer au travers des gens qui ont ri de lui, juste parce qu’il était heureux. Qu’il aimait rire.

« Il y en a qui voudront te médicamenter parce que t’es étourdissant. Par chance tu es tombé sur des parents ouverts et aimants. Eux, comme plein d’autres par la suite, vont voir en toi une boule d’énergie qui mord dans la vie pis qui ne veut rien manquer. Ceux qui vont essayer d’étouffer cette énergie-là, écoute-les pas. »

Les hits font le travail PM

Les hits font le travail PM

avec Marie-Josée Gauvin

En direct de 13:00 à 15:00
3165
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.