Aller au contenu
CKOI la nuit

Écouter en direct

CKOI la nuit

En ondes jusqu’à 06:59

Chevrolet Blazer EV 2024, premier essai : à la puissance trois (éventuellement)

Chevrolet Blazer EV 2024, premier essai : à la puissance trois (éventuellement)
Chevrolet Blazer EV 2024 / Auto123.com

Del Mar, Californie - Après avoir commencé sa vie en tant que camionnette camouflée en VUS, le Blazer s’est retrouvé sur la ligne de front de l’invasion des VUS et multisegments. A suivi une période plus « musclée ». Il est maintenant l’heure d’une autre métamorphose pour le Chevrolet Blazer. Cette fois, il prend la forme d'un multisegment intermédiaire tout électrique, doté d'un tout nouveau style, de nouvelles technologies intérieures et de trois - oui, trois - groupes motopropulseurs électriques différents.

Nous nous sommes rendus sous le soleil de San Diego en Californie pour tester le modèle, et deux de ses groupes motopropulseurs.

Design du Chevrolet Blazer EV 2024 - 8,5/10

Avec sa couleur extérieure bicolore en option et ses jantes de 21 pouces poussées dans les coins, avec sa barre lumineuse sur toute la longueur à l'avant et son large hayon coiffé d'un becquet monté sur le toit, le Blazer EV porte une robe attirante. On note quelques allusions à d'autres Chevrolet, mais ce modèle-ci se démarque bien du reste de la gamme. Il montre également ce que l'on peut attendre des modèles de la marque sur le plan stylistique à l'avenir.

Plusieurs couleurs sont disponibles, mais à notre avis le look bicolore rouge et noir est le meilleur choix pour un véhicule comme celui-ci ; il convient parfaitement au nom Blazer et à son groupe motopropulseur.

•    Auto123 effectue un premier essai du Chevrolet Blazer EV 2024.

Chevrolet Blazer EV 2024, intérieur

Intérieur du Chevrolet Blazer EV 2024 - 8/10

L'espace est le mot d'ordre à l'intérieur du Blazer EV, car il est généreux à l'avant comme à l'arrière. Ce VUS intermédiaire offre un volume d’espace digne du segment.

Je souhaiterais un meilleur maintien latéral de la part des sièges avant - je me suis retrouvé à glisser un peu de gauche à droite dans les virages. Les sièges eux-mêmes pourraient bénéficier d'un peu plus de rembourrage. Ils ne sont pas inconfortables en soi, mais un peu plus de rembourrage ne ferait pas de mal. Les dossiers des sièges se rabattent bien à plat, sans doute parce qu'ils ne sont pas trop rembourrés, justement. L’art du compromis…

La capacité de chargement à l'arrière est la même, quelle que soit la version choisie. À noter qu’il n'y a pas de coffre avant dans le Blazer EV, quelle que soit la version choisie. C'est dommage.

Batteries sur la plateforme Ultium de GM

Technologies du Chevrolet Blazer EV 2024 - 7/10

En dehors de toute la technologie à voir avec le système électrique de ce VÉ, on note surtout l'écran horizontal de 17,7 pouces, qui est le plus grand du segment (avec l’exception du tout nouveau Cybertruck de Tesla et son écran de 18 pouces). L'écran du Blazer EV est impressionnant non seulement par sa taille, mais aussi par sa réactivité et la qualité de ses graphiques.

Je n'aime cependant pas le fait qu'il faille l'utiliser pour allumer les phares, pour jouer avec les modes de conduite ou encore pour activer la fonction de conduite à une pédale - il n'y a pas de boutons pour tout cela sur le tableau de bord. Les seuls boutons que vous trouverez sont des commandes de climatisation telles que le dégivrage avant et arrière. Même l'interrupteur des feux de détresse a été déplacé sur le pavillon, à côté du bouton OnStar.

Le système Google Built-In est également présent et répond à la plupart de vos besoins en matière d'infodivertissement. Vous pouvez vous connecter à votre compte Google - vous n'avez même pas besoin d'avoir votre téléphone portable sur vous - et télécharger des contacts, des adresses, des listes de lecture Google Store, etc.

C'est très bien, mais il sera intéressant de voir comment le public réagira à l'omission flagrante d'Apple CarPlay et d'Android Auto. Ces applications sont devenues une priorité pour de nombreux acheteurs de nos jours et le Blazer EV ne les propose pas. Il y a bien un support pour l'iPhone, mais il faut un peu de patience pour le faire fonctionner.

L'avenir nous dira si l'absence de ces applications aura un impact sur les acheteurs potentiels.

Cela dit, trois années d'assistance sont incluses dans chaque Blazer acheté et Chevrolet a raison de dire qu'il est agréable de ne pas dépendre entièrement de son téléphone si l'on se trouve dans une zone où la réception est faible.

Parmi les autres équipements technologiques notables, citons le rétroviseur numérique ultra précis en option, qui offre une meilleure vue vers l'arrière, quelle que soit la personne assise à l'arrière ou la hauteur de votre chargement, un affichage tête haute et une caméra de recul à 360 degrés. La technologie semi-autonome Super Cruise, disponible en option, permet de conduire les mains libres (avec changement de voie) sur 640 000 routes en Amérique du Nord.

Chevrolet Blazer EV 2024, trois quarts arrière

Les motorisations du Chevrolet Blazer EV 2024

L'éventail des configurations du Blazer EV est assez diversifié, offrant trois options distinctes : un modèle avec un seul moteur en propulsion, un autre avec deux moteurs en traction intégrale, et finalement un modèle à un moteur en traction. De façon surprenante, le modèle LT de base, affiché à 59 999 $, dispose d'une configuration à deux moteurs. Pour obtenir l'option de propulsion, il faut opter pour la version RS. Intrigant, la RS est également disponible avec quatre roues motrices, et les deux variantes de la RS sont commercialisées au même prix de départ, soit 69 999 $

On comprend mieux pourquoi la transmission intégrale est l'option de base si l'on considère que les modèles 4RM intègrent la plus petite batterie de 85 kWh et offrent une autonomie de 449 km, tandis que le modèle à propulsion bénéficie de la plus grande batterie de 102 kWh et offre une autonomie de 521 km. Ces deux chiffres sont comparables à ceux de concurrents tels les Ford Mach-E GT, Nissan Ariya et Volkswagen ID. 4.

Les chiffres de puissance dressent eux aussi un portrait surprenant, disons : le Blazer EV à transmission intégrale offre moins de chevaux, mais plus de couple (288/333) que celui à propulsion (340/325). Lorsque la version à traction avant arrivera l'année prochaine, elle sera équipée de la batterie la plus puissante et, à terme, d'une version SS, encore plus puissante et dotée d'autres améliorations.

La recharge sur une borne rapide DC permet de récupérer 110 km d’autonomie en 10 minutes à 150 kW, et 125 km en 10 minutes sur un chargeur de 190 kW. Si vous souhaitez recharger en route, il existe trois niveaux de conduite à une pédale, y compris Off. Vous pouvez les régler via l'écran multimédia. Comme sur la Volt originale, il y a aussi une palette sur le côté gauche du volant qui fournit encore plus de régénération lorsqu'on la tire. Je ne l'ai pas beaucoup utilisée, mais l'idée est que les acheteurs de Blazer EV qui ont déjà possédé une Volt ou une Bolt apprécieront de l'avoir.

Fiche technique du Chevrolet Blazer EV 2LT 4RM 2024 (PDSF : 59 999 $)

Fiche technique du Chevrolet Blazer EV RS 4RM 2024 (PDSF : 69 999 $)

Fiche technique du Chevrolet Blazer EV RS 2RM (propulsion) 2024 (PDSF : 69 999 $)

Chevrolet Blazer EV 2024, avant

Conduite du Chevrolet Blazer EV 2024 - 7/10

Nous avons commencé notre journée de travail dans la RS à propulsion et, en toute honnêteté, nous nous sommes sentis bien. Le Blazer répond bien aux sollicitations de l'accélérateur, en particulier dans le plus agressif des quatre modes de conduite standard. Il reste même de la puissance en réserve pour effectuer des dépassements à vitesse élevée, ce qui est toujours un point de discorde lorsqu'il s'agit de VÉ lourd.

Comme la plateforme Ultium permet aux éléments les plus lourds du véhicule - à savoir la batterie - d'être bien calés dans le châssis, le roulis de la carrosserie n'est pas si évident qu'il en devient inconfortable. Même la direction est étonnamment réactive et, bien que l'on puisse penser qu'il n'y a rien entre le volant et l'essieu avant tant le manque de sensation est grand, on apprend à lui faire confiance et le degré de verrouillage nécessaire pour négocier les différents virages devient plus naturel.

Bien que les pneus de 21 pouces rendent les bosses plus perceptibles lors de leur traversée, l'habitacle du véhicule bénéficie d'une excellente isolation acoustique. Néanmoins, le principal souci rencontré réside dans la réactivité des amortisseurs qui remettent rapidement le Blazer EV à niveau après un choc. Cette caractéristique engendre une sensation de rebondissement, surtout notable lorsqu’on navigue sur des surfaces avec des ondulations successives.

En ce qui est de la variante RS AWD, le principal problème est que l'on ressent vraiment le poids du moteur supplémentaire. On ne ressent pas la même fougue que dans la version à propulsion. Vous pouvez mettre la RS AWD au plancher - même en mode Sport - et vous n’allez jamais vous sentir collé dans votre siège. C'est un peu décevant compte tenu des promesses faites par l'apparence sportive du Blazer EV. On devra attendre la SS pour voir jusqu'où Chevrolet peut pousser ce modèle en termes de performances.   

Chevrolet Blazer EV 2024, de profil

Quelques-unes de vos questions sur le Chevrolet Blazer EV 2024

Qu'en est-il du modèle SS ?
Prévue pour l'année prochaine, la Blazer EV SS reçoit un nouveau type de groupe motopropulseur - pAWD, ou "Performance AWD" - qui, selon Chevrolet, produira 557 chevaux et 648 lb-pi, ainsi que des freins et des suspensions Brembo de type sportif. Elle disposera également d'un mode WoW - abréviation de Wide Open Watts, évidemment - qui donnera un coup de pouce temporaire pour un temps de 0 à 100 km/h d'environ quatre secondes.

Pourquoi toutes ces configurations de conduite ?
Comme le Blazer EV utilise la plate-forme Ultium de GM, les ingénieurs ont eu la possibilité d'offrir trois configurations de conduite différentes. Selon le constructeur, il y a des gens qui n'achèteront rien d'autre qu'une voiture à traction, d'autres qui insistent sur la traction intégrale, et d'autres encore qui veulent les performances qu'une plateforme à propulsion peut leur offrir. Avec le Blazer EV, Chevrolet dispose d'un véhicule qui répond aux exigences de ces trois groupes, ce dont peu de constructeurs peuvent se prévaloir.

La capacité de remorquage, soit dit en passant, est de 1 500 livres, quelle que soit la version choisie.

Chevrolet Blazer EV 2024, écusson Blazer

Le mot de la fin
Le Chevrolet Blazer EV fera tourner les têtes, c'est certain. Il ressemble à peu près à ce que l'on imagine d'une version électrifiée du Blazer et il modernise bien la signature visuelle de GM. L’habitacle convient même aux familles de quatre personnes avec des enfants adolescents, et la qualité de la technologie est parfaite.

Il reste le problème de l'absence d'Apple CarPlay et d'Android Auto, et à près de 70 000 $ pour le modèle RS, vous vous approchez dangereusement du Cadillac Lyriq, un véhicule similaire en taille et en portée au Blazer EV et qui roule également sur la plateforme Ultium. Certes, il faudrait se contenter du Lyriq à propulsion pour ce prix, mais on peut imaginer que des acheteurs seraient tentés par le modèle de luxe.

Pour autant, il y a ce nom, Blazer, un nom connu de tous, même aujourd'hui, des décennies après les débuts du K5 Blazer. Ça compte, quand même. Le nom est aimé, et maintenant il y a une version électrifiée. Si cela peut fonctionner dans le cas du Ford Mustang Mach-E...

Points forts

  • - Style accrocheur
  • - Grands écrans
  • - Le modèle à propulsion ajoute une touche de dynamisme
  • - Choix du groupe motopropulseur

Points faibles

  • - La transmission intégrale n'est pas assez rapide
  • - Pas d'Apple CarPlay/Android Auto
  • - Pas de coffre
  • - Prix

Chevrolet Blazer EV 2024, coffre

Les concurrents du Chevrolet Blazer EV 2024

  • - Ford Mustang Mach-E
  • - Honda Prologue
  • - Hyundai Ioniq 5
  • - Kia EV6
  • - Nissan Ariya
  • - Tesla Model Y
  • - Volkswagen ID. 4

Contenu original de auto123.

Abonnez-vous à l’infolettre du 96.9 CKOI!Abonnez-vous à l’infolettre du 96.9 CKOI!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
CKOI la nuit
En direct
En ondes jusqu’à 07:00