Aller au contenu
Le décompte CKOI

Écouter en direct

Le décompte CKOI

En ondes jusqu’à 11:00

Volkswagen confirme que sa méga-usine de batteries sera au Canada

Volkswagen confirme que sa méga-usine de batteries sera au Canada
Volkswagen ID4 / Auto123.com

•    La première usine nord-américaine de fabrication de cellules de batteries de VW sera construite à St Thomas, en Ontario.

•    L’usine sera opérationnelle à compter de 2027.

•    La décision de Volkswagen s’inscrit à l’intérieur de sa stratégie de croissance majeure en matière d’électrification.

C’était un secret de polichinelle, mais on ne pouvait bien sûr rien confirmer, car rien n’avait été divulgué en ce sens. Tout pointait dans cette direction, cependant. On parle ici de l’annonce de Volkswagen concernant sa première grosse usine de batteries en Amérique du Nord. Celle-ci sera construite au Canada, plus précisément dans la ville de St Thomas, situé en Ontario. 

L’usine sera une coentreprise entre Volkswagen et Power Co, une nouvelle société indépendante créée par le constructeur automobile pour superviser ses initiatives en matière de batteries. Sa valeur est estimée à 20 milliards. 

Selon Volkswagen, St Thomas offre « des conditions idéales pour la première usine de batteries de PowerCo en dehors de l’Europe. » Le plan va bien sûr profiter de la grande force du Canada, soit l’accès aux matières premières abondantes, ainsi qu’à de l’électricité propre et verte. 

La nouvelle est majeure, car il s’agit seulement de la troisième méga-usine de batteries de Volkswagen après celles de Salzgitter, en Allemagne, et de Valence, en Espagne.

Tout cela s’inscrit bien sûr à l’intérieur du plan de l’entreprise qui souhaite introduire un peu plus de 25 nouveaux véhicules électriques à travers le monde d’ici 2030. 

On sait que Volkswagen assemble déjà un modèle électrique à Chattanooga (Tennessee) aux États-Unis, soit le VUS ID.4. Éventuellement, l’usine devrait être en mesure de produire des ID. Buzz. Volkswagen prévoit aussi moderniser ses installations de Puebla et de Silao, au Mexique, afin qu’elles puissent assembler des produits tout électriques, puis un jour fabriquer des moteurs électriques.

Le travail du ministre canadien de l’innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne est à souligner dans ce dossier. Ce dernier a dû mener une bataille contre la loi sur la réduction de l’inflation du président américain Joe Biden. Celle-ci accorde d’importants incitatifs aux constructeurs automobiles désireux de déménager leurs usines de fabrication de batteries aux États-Unis. 

Les entreprises qui construisent les installations de fabrication et d’assemblage de cellules de batteries se sont vues offrir des milliards de dollars si elles élisaient domicile au sud de notre frontière. 

Ça démontre à quel point le Canada avait une plus-value intéressante à offrir. 

« L’annonce faite aujourd’hui par Volkswagen est un véritable témoignage de notre main-d’œuvre hautement qualifiée et de la solidité et de la croissance de l’écosystème des batteries au Canada. La décision de Volkswagen d’établir sa première gigafactory outre-mer au Canada témoigne de la compétitivité de notre pays lorsqu’il s’agit d’attirer des investissements majeurs. » 

Selon l’annonce, Volkswagen affirme que l’usine du sud de l’Ontario commencera à produire des 2027. 

Du côté de Volkswagen, le moment était aussi à la réjouissance. Le chef de la direction, Oliver Blume, avait ceci à déclarer : « Notre stratégie nord-américaine est une priorité essentielle de notre plan en 10 points que nous avons défini l’année dernière. Avec notre décision de produire des cellules au Canada et l’usine Scout à venir en Caroline du Sud, nous accélérons l’exécution de notre stratégie nord-américaine. »

Évidemment, l’autre bonne nouvelle, c’est la création d’emploi qui découle de cette annonce. Et d’autres bonnes nouvelles sont sûrement à venir. On se souviendra qu’en plus de Volkswagen, Mercedes-Benz négociait aussi des ententes avec le gouvernement canadien.

Contenu original de auto123.

Abonnez-vous à l’infolettre du 96.9 CKOI!Abonnez-vous à l’infolettre du 96.9 CKOI!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le décompte CKOI
En direct
En ondes jusqu’à 11:01