Aller au contenu
Anthony

Écouter en direct

Anthony

En ondes jusqu’à 15:00

Coussins gonflables Takata : un autre décès a été confirmé

Coussins gonflables Takata : un autre décès a été confirmé
Honda Accord Sedan 2002 / Auto123.com

•    Un autre décès, survenu en février dernier, a été attribué aux coussins gonflables Takata.

•    La victime conduisait une Honda Accord 2002.

•    Les autorités américaines exhortent les propriétaires de véhicules non réparés à faire effectuer les correctifs le plus tôt possible.

Ajoutez une victime à la liste de celles causées par les coussins gonflables défectueux de l’ex-fabricant Takata. Les autorités américaines ont confirmé vendredi que le décès du conducteur d’une Honda Accord 2002 survenu en février dernier à Bowling Green, dans le Kentucky, était relié au désormais célèbre coussin.

La NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), l’équivalent de Transports Canada, exhorte les propriétaires de véhicules pouvant être équipés de ces coussins à faire effectuer les réparations nécessaires. 

La nouvelle mortalité confirmée porte le compte à 33 survenues depuis 2009. Aux États-Unis, le nombre est maintenant à 23. Et c’est sans compter les centaines de blessés. Rappelons que les gonfleurs de ces coussins gonflables peuvent exploser et libérer des éclats de métal potentiellement mortels à l’intérieur des véhicules. Plus les coussins sont vieux, plus ils sont à risque. Tant que des véhicules qui en sont équipés circulent, des décès vont continuer à survenir. 

Cette année seulement, quatre décès liés aux coussins Takata ont été confirmés, dont deux reliés à des véhicules du groupe Stellantis et un de Ford.

Honda mène le bal, car c’est elle qui comptait le plus grand nombre de coussins à bord de ses véhicules. 

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Depuis environ 10 ans, plus de 100 millions de coussins Takata ont été rappelés dans le monde, la plus grande campagne de sécurité automobile de l’histoire. Le problème, c’est que des millions de modèles qui n’ont pas été réparés sont toujours en circulation. La NHTSA exhorte les propriétaires à vérifier l’état de leur véhicule et à contacter les constructeurs pour prévoir une réparation. Le tout est gratuit, bien sûr.

Honda a déclaré que l’Accord 2002 impliquée dans l’accident du Kentucky avait été rappelée en 2011 et que le constructeur japonais avait fait plus de 300 tentatives pour joindre le propriétaire qui avait acheté la voiture en 2008. La réparation n’a jamais été effectuée.

La voiture était donc sur la route depuis 14 ans. 

Le mois dernier, Stellantis, a demandé aux propriétaires de 276 000 véhicules américains plus anciens de cesser immédiatement de conduire après que trois décès liés à des coussins Takata défectueux aient été signalés cette année. La NHTSA a confirmé deux de ces trois mortalités. Les modèles visés par la recommandation de ne pas les conduire étaient la Dodge Magnum, la Dodge Challenger, ainsi que les Dodge Charger et Chrysler 300 des années 2005 à 2010. Les véhicules avaient été rappelés, mais certains n’ont pas encore été réparés. 

Si vous conduisez un de ces produits qui n’a jamais été réparé, vous pourriez subir le même sort que le propriétaire de la Honda Accord 2002. 

N’hésitez pas à contacter votre concessionnaire si vous avez le moindre doute concernant votre véhicule plus âgé. Le problème avait été découvert en 2013.

Abonnez-vous à l’infolettre du 96.9 CKOI!Abonnez-vous à l’infolettre du 96.9 CKOI!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Anthony
En direct
En ondes jusqu’à 15:01