Aller au contenu
Alors qu'il ne reviendra pas avec l'Impact

Qui pourrait remplacer Wilfried Nancy avec le CF Montréal?

Qui pourrait remplacer Wilfried Nancy avec le CF Montréal?
Les entraîneurs Marc Dos Santos, Mauro Biello et Laurent Ciman / Photomontage - La Presse Canadienne
0:00
5:17

L’entraîneur du CF Montréal, Wilfried Nancy, aurait récemment été vue à Columbus selon le site SB Nation, le troisième média en une semaine à indiquer qu’une entente est imminente entre lui et le Crew. Il aurait même été aperçu avec certains dirigeants du club.

Et même si techniquement, Nancy a toujours une année de contrat à écouler, il semble qu’il ne l’honorera pas. Il serait d'ailleurs surprenant de voir le CF Montréal l’empêcher de partir.

Même si cela risque de faire mal à l’équipe, le directeur sportif Olivier Renard n’a pas la réputation d’empêcher un membre de quitter, si c’est ce qu’il désire véritablement.

Comme m’a indiqué une source anonyme cette semaine : «Je ne suis pas certain à 100% qu’il s’en va à Columbus, mais je peux t’assurer qu’il ne reviendra pas à Montréal.»

L’Impact demandera-t-il une compensation en retour? Assurément que oui, et c’est normal. Mais le club voudra assurément tourner la page le plus vite possible et passer à autre chose.

La question se pose donc, qui peut véritablement remplacer Nancy?

Allons-y avec une liste de candidats et des observations :

  • Marc Dos Santos

    L’ancien entraîneur-chef de l’Impact a déjà indiqué publiquement qu’il n’avait pas l’intention de quitter son poste d’assistant-entraîneur à Los Angeles. Rappelons qu’il n’avait pas quitté Montréal en bon terme non plus, se faisant tasser par le club lors de son arrivée en MLS, un an seulement après avoir remporté le titre de la NASL.

    Comme nous indique une source près de lui : « Marc ne fera jamais ça. Quitter un bon emploi dans un bon marché, où il est bien payé, pour venir ici, sachant que ça ne pourrait durer que quelques années au maximum, impossible. »

  • Laurent Ciman

    L’ancien défenseur de l’Impact serait un candidat intéressant, s’il avait une année ou deux de plus en termes d’expérience comme assistant. Il a fait du travail extraordinaire avec les défenseurs du CF Montréal depuis deux saisons, mais son manque de bagage risque de jouer contre lui.

  • Mauro Biello

    L’ancienne vedette offensive de l’Impact vient de vivre un moment magique avec Équipe Canada en tant qu’assistant à John Herdman. Si jamais Herman décidait de quitter le navire, Biello serait sûrement considéré pour le remplacer. Sans oublier que la plaie est encore fraîche pour Biello, lui qui a été cavalièrement congédié sans bonne raison il y a de cela quelques années par l’Impact.

  • Yoann Damet

    L’assistant-entraîneur du Galaxy est déjà passé par l’académie de l’Impact.  Il a aussi occupé le même poste avec Cincinnati, y jouant même le rôle d’entraîneur-chef pendant quelques années. Il pourrait être intéressant. Mais est-il en ce moment le bon profil en termes de personnalité pour diriger ce club? Il serait un candidat typique pour le CF Montréal, un jeune qui désire sûrement une chance de diriger son propre club, pour un salaire raisonnable.

  • Laurent Courtois

    Si Nancy s’en va à Columbus, Laurent Courtois, entraîneur de l’équipe réserve du Crew, en serait sûrement très déçu. Le français a gagné le championnat de la MLS Next Pro cette saison, et espère sûrement obtenir une chance de diriger la première équipe. Pourrait-il faire la route inverse de celle de Nancy et s’emmener à Montréal? Ce serait un scénario des plus surréalistes.

  • Bobby Smyrniotis

    L’entraîneur-chef du Forge de Hamilton empile les trophées en CPL depuis l’arrivée de ce nouveau championnat. Il avait été considéré par le CF Montréal à l’époque où Nancy a été promue. Selon nos informations, c’est Saputo qui aurait exercé son droit de veto contre Smyrniotis. On parle encore ici d’un entraîneur qui aimerait sûrement profiter de cette chance pour gravir les échelons. Par contre, il ne parle pas français, ce qui ne joue vraiment pas en sa faveur.

  • Sandro Grande

    L’ancien milieu de terrain de l’Impact est considéré comme un des entraîneurs jouant le style de soccer le plus moderne au Québec. Il manque d’expérience chez les pros, mais un poste comme entraîneur des u23 serait des plus logiques. Il pourrait ensuite continuer à grandeur les rangs progressivement. Heureusement, le club semble finalement avoir enterré la hache de guerre avec lui depuis la fin de sa carrière de joueur à Montréal. On l’a finalement revu dans le giron du club cette saison, au grand soulagement de plusieurs.

D’autres noms…

  • Nick De Santis a coaché l’Impact dans le passé à plus d’une reprise, mais son divorce difficile avec Saputo est trop récent pour que les deux clans.

  • John Liminiatis a aussi coaché l’Impact, mais il est loin des rangs professionnels depuis déjà plusieurs années.

  • Caleb Porter, qui vient d’être congédié par le Crew, s’avère un excellent entraîneur-chef en MLS. Il a été nommé entraîneur de l’année en 2013, il a gagné la MLS Cup en 2015 et en 2020, puis la Coupe des champions en 2021. Nonobstant le fait qu’il ne parle pas français, ce serait un excellent choix. Mais de tous les candidats mentionnés, l’Américain serait sûrement celui qui commanderait le plus haut salaire.

Une petite pensée pour Jason Di Tullio, qui nous a quitté cet été, et qui aurait probablement été le choix logique pour devenir le prochain entraîneur-chef du club. Salut Jason!

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Radio Hollywood
En ondes jusqu’à 16:00
En direct
75