Aller au contenu
Guerre en Ukraine et repêchage à Montréal

LNH : Les équipes réfractaires à sélectionner des joueurs russes?

LNH : Les équipes réfractaires à sélectionner des joueurs russes?
La vedette du Wild du Minnesota, Kirill Kaprizov
Photo : David Berding/Getty Images

À quelques jours de son départ prévu vers les États-Unis, le gardien des Flyers de Philadelphie, Ivan Fedotov, a été arrêté par les autorités russes, qui l'ont forcé à faire son service militaire au pays. D’autres athlètes de la LNH pourraient-ils se retrouver dans une situation semblable ? Est-ce que les dirigeants des équipes seront réfractaires à recruter des joueurs russes lors du repêchage amateur qui aura lieu à Montréal dès jeudi ?

« Ces questions sont d’autant plus pertinentes qu’un joueur très connu est dans la même situation que Fedotov (qui n'a pas la même valeur, pour l'instant du moins) , à savoir Kirill Kaprizov, une supervedette du Wild du Minnesota. Il est dans les 15 meilleurs joueurs de la LNH. On lui reproche la même chose qu’à Fedotov : avoir fait affaire avec un intermédiaire pour ne pas faire son service militaire. »

Selon le média russe Sport-Express, Kaprizov aurait quitté en catastrophe la Russie pour les États-Unis, après avoir vu ce qui était arrivé à son compatriote Ivan Fedotov. Michael Russo, qui couvre les activités du Wild du Minnesota pour le média The Athletic, renchérit : l’attaquant du Wild ne serait toujours pas en Amérique du Nord. 

Quant à Ivan Fedotov, il devra visiblement demeurer au pays pour un moment. Les autorités russes l'ont enrôlé de force. Il fera visiblement un an de service militaire à Novaya Zemlya, dans le Grand Nord, une zone réputée pour être très difficile. 

Vous aimerez aussi

Plus avec Philippe Cantin

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Radio Hollywood
En ondes jusqu’à 16:00
En direct
75