Aller au contenu
Le show du matin

Écouter en direct

Le show du matin

En ondes jusqu’à 09:00

Quelques changements cette année

Essai du Chevrolet Blazer 2022 : dernier tour de piste avant l’électrique?

Essai du Chevrolet Blazer 2022 : dernier tour de piste avant l’électrique?
/ Auto123.com

Chevrolet Blazer LT Redline 2022, profil

Auto123 met à l’essai le Chevrolet Blazer 2022.

Le Chevrolet Blazer risque d’être un mot-clé populaire au sein des moteurs de recherche dans les prochains mois, le multisegment qui sera remanié à plus d’une reprise d’ici 2024. En effet, Chevrolet a déjà annoncé quelques retouches pour l’année-modèle 2023, mais ces modifications d’usage seront bien maigres à côté de ce qui attend le modèle en 2024, le Blazer qui passe à l’ère électrique.

Mais en attendant cette transition significative, j’ai pu redécouvrir le VUS du milieu du constructeur au nœud papillon, quelque peu rafraichi pour cette année. Voici ce que j’ai retenu de cette livrée LT munie de l’ensemble optionnel Redline.

Rien à voir avec les Blazer d’autrefois
Au cas où vous ne le sauriez pas encore, les bons vieux 4x4 sont peut-être à la mode pour un public assez restreint, mais la très grande majorité des automobilistes préfèrent le confort d’une grande berline américaine à bord de leurs véhicules à vocation utilitaire. Voilà pourquoi la « très grande majorité » des utilitaires sur la route ne peuvent suivre un Jeep Wrangler ou un Ford Bronco dans un sentier accidenté.

Le Blazer relancé en 2019 repose plutôt sur une architecture empruntée au grand frère, le Chevrolet Traverse. D’ailleurs, un bref coup d’œil aux jantes du véhicule – notez les six boulons – confirme l’appartenance à cette plateforme intermédiaire – ou C1XX si vous préférez l’appellation interne. Mais, contrairement au Traverse ou même à quelques rivaux de la catégorie, le Blazer préfère jouer la carte de la sportivité avec cette allure de Camaro surélevée.

Bref, malgré l’utilisation d’un des noms les plus mythiques dans l’histoire de la marque, le Chevrolet Blazer n’a rien à voir avec ses ancêtres. D’ailleurs, les premières photos du futur Blazer EV révèlent que le remplaçant électrique va poursuivre dans cette même veine.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Chevrolet Blazer LT Redline 2022, calandre

Un V6 bien adapté
Bien que le Blazer soit disponible avec le moulin 4-cylindres 2,0-litres turbo, il existe une option plus musclée pour déplacer les 1 929 kg de ce châssis monocoque déguisé en VUS sport. Le V6 atmosphérique à injection directe de 3,6-litres de cylindrée est parfait pour cette configuration. Avec une puissance de 308 chevaux et un couple de 270 lb-pi, le véhicule est capable d’enregistrer des accélérations satisfaisantes… pour un multisegment intermédiaire à deux rangées de sièges dont la mission est probablement plus familiale que sportive, soyons francs!

J’ai toutefois trouvé qu’il manquait cette dose de sportivité ressentie à bord de la livrée RS mise à l’épreuve il y a quelques années. On ne parle pas de grand-chose ici, mais tout de même, je me devais de le mentionner.

Muni du rouage intégral à embrayage double qui permet – à la seule pression du bouton « AWD » – de passer en mode deux ou quatre roues motrices, le Blazer se montre rassurant quand on pousse plus fort dans les virages poussiéreux à cette période de l’année. Sincèrement, ce bouton est surtout là pour faire économiser quelques sous au conducteur lorsqu’il roule tout bonnement sur l’autoroute.

Chevrolet Blazer LT Redline 2022, écusson

Amusant le Blazer?
Pour cette deuxième prise de contact, je n’ai pas eu besoin de parcourir un Montréal-Gaspé pour retrouver mes repères à bord du véhicule. Même si les sièges ne gagneront pas de concours pour leur confort général, on trouve sa position de conduite assez facilement et avec ce moteur V6 sous le capot, le multisegment est mieux nanti pour les fortes accélérations. La boîte automatique à neuf rapports n’a pas montré de signes inquiétants, l’unité qui fait bien depuis son arrivée dans le giron du constructeur américain.

En revanche, le Blazer n’a pas ce qu’il faut pour rivaliser avec les multisegments sports de luxe, mais je suis encore surpris de son aplomb sur la route, et ce, même avec des pneus d’hiver. Je réitère mon souhait de voir des palettes montées derrière le volant, chose qui n’arrivera probablement pas avant le changement électrique. Finalement, la direction pourrait être plus lourde et plus précise, mais bon, n’oublions la vocation de véhicule autoroutier du Blazer.

Continuez à la page suivante

Chevrolet Blazer LT Redline 2022, intérieur

Et l’aspect utilitaire, lui?
Malgré son lien de parenté avec le Traverse, le Blazer, à cause de sa vocation sportive, offre un dégagement un peu plus serré pour la tête des occupants, tandis que le volume du coffre n’est pas aussi accueillant que celui du VUS à trois rangées de sièges, lorsque la troisième rangée est repliée dans le plancher. À ce chapitre, le Chevrolet Blazer n’a pas le même volume que certains concurrents comme le Ford Edge ou le Honda Passport notamment.

Là où il se reprend de belle manière cependant, c’est lorsque la banquette se replie complètement pour se transformer en plancher plat, ce qui facilite le rangement d’objets plus imposants. De plus, cette banquette peut s’avancer ou reculer selon les besoins du moment.

Conçu pour les boulevards avant tout
En théorie, cette livrée LT Redline, malgré son look de bolide, devrait se montrer très confortable. Le Blazer a été conçu pour avaler les kilomètres du continent sans broncher. Et même si les nids-de-poule sont omniprésents à ce temps-ci de l’année, le châssis du multisegment a plutôt bien paru sur les crevasses du bitume québécois. L’ennui, c’est que ces sièges en tissu sont vraiment inconfortables, trop durs à mon goût. Et le tissu qui recouvre la sellerie n’a pas sa place dans un véhicule qui avoisine les 45 000 $ avec les options ajoutées!

Chevrolet Blazer LT Redline 2022, sièges

Heureusement, l’habitacle du Blazer se reprend de belle manière au niveau de la planche de bord assez originale avec ses buses de ventilation extralarges. Rappelons que ces grosses buses de ventilation centrales s’inspirent de celles de la Camaro et ces molettes de contrôle sont une manière originale de doser la température dans l’habitacle.

C’est un peu la même histoire pour l’écran central tactile qui abrite l’excellent système d’infodivertissement maison facile et clair à utiliser au quotidien. Les différents menus sont faciles à trouver et la clarté des graphiques est digne de mention, et ce, après toutes ces années. On a déjà hâte à la prochaine génération qui risque d’être une fois de plus dans le peloton de tête.

Comme bien d’autres multisegments de son époque, le Chevrolet Blazer sacrifie la visibilité arrière et même latérale au profit d’une jolie silhouette élancée à l’extérieur. Je dois l’avouer, le Blazer a fière allure lorsqu’il est chaussé de jantes surdimensionnées, mais ce look très réussi a un prix, celui de la vision arrière.

Chevrolet Blazer LT Redline 2022, arrière

Le mot de la fin
Le Chevrolet Blazer demeure un multisegment de niche. Sa soif assez importante pour l’or noir (et les prix exorbitants de 2022) et ses quelques défauts ne risquent pas d’inquiéter les ténors du segment compact comme le Toyota RAV4 ou le Honda CR-V, ni même les autres utilitaires intermédiaires à deux rangées comme le Ford Edge ou le Nissan Murano par exemple.

Malgré son petit côté sportif, le Chevrolet Blazer risque finalement d’être plus intéressant lorsque ce dernier viendra se brancher aux bornes de recharge du continent dans quelques années. En fait, on doit l’avouer, nous avons surtout hâte de voir ce qui attend les mordus de performance avec cette livrée SS déjà confirmée par le constructeur.

Le futur Chevrolet Blazer SS EV 2024

On aime

Le look « Camaro »
La tenue de route étonnante pour un multisegment
Le système d’infodivertissement

On aime moins

Sièges peu confortables
Vision arrière limitée
Espace cargo à peine plus gros que celui d’un Equinox

La concurrence principale

Ford Edge
GMC Acadia
Honda Passport
Hyundai Santa Fe
Jeep Grand Cherokee
Kia Sorento
Nissan Murano
Volkswagen Atlas

Chevrolet Blazer LT Redline 2022, roue

Essai du Chevrolet Blazer 2022 : dernier tour de piste avant l’électrique?

[object Object]

Photo 1

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 2

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 3

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 4

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 5

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 6

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 7

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 8

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 9

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 10

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 11

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 12

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 13

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 14

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 15

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 16

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 17

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 18

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 19

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 20

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 21

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 22

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 23

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 24

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 25

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 26

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 27

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 28

Source: V.Aubé | Auto123

[object Object]

Photo 29

Source: V.Aubé | Auto123

Abonnez-vous à l’infolettre du 96.9 CKOI!Abonnez-vous à l’infolettre du 96.9 CKOI!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le show du matin
En direct
En ondes jusqu’à 09:01