Aller au contenu
Le décompte CKOI

Écouter en direct

Le décompte CKOI

En ondes jusqu’à 11:00

Mike Bossy s'éteint à 65 ans

Mike Bossy s'éteint à 65 ans
Mike Bossy, le 29 janvier 2015 à Uniondale. / Photo: Al Bello / Getty Images

L’ex-hockeyeur Michael Bossy s’est éteint à l’âge de 65 ans des suites d’un cancer du poumon. Le célèbre numéro 22 des Islanders de New York a remporté 4 fois la fameuse Coupe Stanley au cours de sa courte carrière sur la patinoire (1979-1980, 1980-1981, 1981-1982 et 1982-1983).

En 1978, Bossy avait aussi reçu le trophée Calder, remis à la recrue de l'année. Il fut par la suite le récipiendaire d'un trophée Conn Smythe en 1982, remis au joueur de plus utile à son équipe et remporta le trophée Lady Bing remis au joueur démontrant le meilleur esprit sportif à trois reprises en 1983, en 1984 et en 1986.

Natif de Montréal, il a réussi 573 buts en seulement 752 matchs, ajoutant 553 passes pour totaliser 1126 points en 10 saisons, au cours de sa carrière écourtée en raison de maux de dos. À l'âge de 30 ans seulement, Mike a dû mettre un terme à sa carrière sur la glace pendant la saison 1986-87.

Le Panthéon du hockey lui a ouvert ses portes le 22 juin 1991.

Puis, le 3 mars 1992, l'oganisation des Islanders de New York a retiré son chandail. 

Il aura marqué toute une génération d'athlètes et d'amateurs pour son jeu sur la glace et plusieurs générations d'amateurs et de collègues par ses analyses et son franc-parler.

C’est avec un immense chagrin que je vous annonce le décès de mon père, Mike Bossy. Il nous a quittés dans la nuit du 15 avril, et il ne souffre plus. Mon père aimait le hockey, certes, mais d’abord et avant tout, il aimait la vie. Et jusqu’au bout de son périple, il s’est accroché. Il voulait vivre plus que tout. Cette vie, qu’il tenait au bout de ses bras, en a décidé autrement, pour des raisons qui nous échappent.

0:00
5:24

Suite à sa carrière au hockey, Mike a connu une carrière médiatique impressionnante. Au début des années 1990, nous avons eu la chance de l'accueillir dans notre grande famille. Il a d'abord connu un vif succès avec l’équipe de Richard Z. Sirois dans Midis fous.

Ensuite, en 1994, Mike est devenu un membre de l’émission «Y'é trop de bonne heure» à titre de chroniqueur avec Normand Brathwaite.

Voici quelques archives de cette période. 

Archives de CKOI

Source: Archives de CKOI

Archives de CKOI

Source: Archives de CKOI

Archives de CKOI

Source: Archives de CKOI

Abonnez-vous à l’infolettre du 96.9 CKOI!Abonnez-vous à l’infolettre du 96.9 CKOI!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le décompte CKOI
En direct
En ondes jusqu’à 11:01