Aller au contenu
CKOI la nuit

Écouter en direct

CKOI la nuit

En ondes jusqu’à 06:59

Entrevue avec la présidente de Cogeco Média

«Meta veut éviter de négocier, de façon équitable, avec les médias canadiens»

«Meta veut éviter de négocier, de façon équitable, avec les médias canadiens»
Une affiche de la compagnie Meta. / The Associated Press

En guise de soutien à la loi C-18, qui oblige désormais les géants du web à négocier avec les éditeurs de nouvelles du pays afin de leur payer des redevances pour le contenu journalistique qu’ils diffusent sur leurs plateformes, Cogeco retire ses investissements publicitaires sur les plateformes de Meta.

D’autres entreprises médiatiques, comme Québecor, feront de même.

À l’émission Puisqu’il faut se lever, mercredi matin, la présidente de Cogeco Média, Caroline Paquet, explique les tenants et aboutissants de cette décision de l’entreprise.

«Au cours des dernières journées, la plupart des grands groupes médiatiques au Québec [ont décidé] d’utiliser les mêmes moyens que nous, c’est-à-dire enrayer leurs investissements dans les géants du web.»  

Rappelons que Meta, qui possède notamment Facebook et Instagram, a menacé récemment les médias de bloquer le contenu des médias d’information si le projet de loi C-18 entre en vigueur.

«Meta veut éviter de négocier, de façon équitable, avec les médias canadiens et québécois. Facebook et Google ont 80 % des revenus publicitaires sur le web au pays. On peut penser qu’ils sont extrêmement puissants. Ils ne veulent pas partager la part de gâteau qui nous revient, parce qu’ils utilisent notre contenu à leurs propres fins. […] C’est un écosystème chambranlant et une atteinte à notre démocratie. En modifiant les algorithmes afin que les nouvelles ne soient plus [accessibles] au public, Meta contrôle également la nouvelle. C’est grave.»


Écoutez l’intégralité des propos de Caroline Paquet, lors d’un entretien avec l’animateur du 98.5, Louis Lacroix, mercredi matin.  


Celle-ci incite les Québécois à puiser les contenus journalistiques sur les sites internet des médias qui ont produit ce contenu. Elle souligne que les gouvernements doivent également jouer «un rôle exemplaire» concernant leurs investissements publicitaires au pays. Elle invite aussi les entreprises canadiennes à revoir leur stratégie de placements publicitaires.

Précisions que Cogeco Média est une filiale de la compagnie de télécommunications et audiovisuel québécoise Cogeco inc.

Des menaces sérieuses?

À la suite de cette discussion entre l'animateur et la présidente, le professeur à l’École des médias de l’Uninersité du Québec à Montréal, Jean-Hugues Roy, discute aussi de la loi C-18.  

Doit-on prendre au sérieux les menaces de Meta et Google, qui affirment qu’ils abandonneront le contenu journalistique canadien lorsque la loi sera en vigueur dans quelques mois?

Abonnez-vous à l’infolettre du 96.9 CKOI!Abonnez-vous à l’infolettre du 96.9 CKOI!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Dernièrement dans Puisqu'il faut se lever

«Ce que j'ai retenu, c'est que Lance Stroll, c'est une catastrophe»
«On voulait garder notre noyau et je pense que c'est mission accomplie»
La bataille marketing et publicitaire du Super Bowl
Après 27 ans, l'association entre Tiger Woods et Nike est terminée
«Quand le micro est arrivé ça m'a juste pris d'émotion» -Marc-Antoine Dequoy
Des caméras corporelles pour les officiels au hockey?
Hockey: le Canada éliminé au championnat mondial junior
Quel est le bilan de l'année 2023 au tennis?
Quels défis attendent le Canadien lors de sa série de matchs sur la route?
Une deuxième coupe en une semaine dans la métropole?
«Ça a frappé comme une tonne de brique! Moi, ça m’a mis les larmes aux yeux»
Coupe Grey: «La fièvre va pogner cette semaine!» -Bruno Heppell
«Toute ma famille est prise dans le conflit en ce moment» -Neev
«Le déclic du livre, c'est ce choc culturel» -Florence-Agathe Dubé-Moreau
«C'était important pour moi, car je n'ai pas connu l'athlète qu'il était»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
CKOI la nuit
En direct
En ondes jusqu’à 07:00