nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

«Je veux être un Canadien de Montréal pendant de longues années» - Pacioretty

«Je veux être un Canadien de Montréal pendant de longues années» - Pacioretty
PC

Max Pacioretty

Résumé du point de presse des joueurs des Canadiens avec Martin Mcguire.

il y a 3 mois

Max Pacioretty est bien conscient qu’après une telle saison de misère, la direction de l’équipe sera obligée de faire des changements au sein de la formation.

Lors de son point de presse lundi, Max Pacioretty a admis avoir connu une difficile saison, autant sur le plan individuel que collectif.

Avec une production de seulement 17 buts et 37 points en 64 parties, il a connu l’une de ses pires saisons depuis qu’il enfile le gilet du Tricolore à temps plein.

De nombreuses rumeurs d’échange ont d’ailleurs circulé à son endroit. Le capitaine a confié que ces ouï-dire avaient eu un impact sur lui.

«Si quelqu’un te dit le contraire, c’est qu’ils te mentent. Tout le monde aimerait être comme un super héros qui n'a pas de mauvaise journée au bureau et que rien ne vient les hanter, mais nous sommes tous des êtres humains. J’étais plus frustré à propos de mon jeu et c’est à cause de mon jeu que ces rumeurs ont commencé», a-t-il assuré.

Il a d’ailleurs fait son mea-culpa.

«Oui, c’était une année difficile et je prends l’entière responsabilité de ça et je n’ai pas d’excuse. Je sais que j’ai eu une année difficile sur le plan de mes statistiques. Et ça ne m’est jamais arrivé par le passé.»

En amour avec Montréal

S’il n’a pas voulu faire état de ses conversations avec le directeur général Marc Bergevin quant à son avenir avec le Tricolore, Max Pacioretty a été sans équivoque lorsqu’il est venu le temps de parler de son amour de jouer à Montréal et de porter l’uniforme de la Saint-Flanelle.

«J’adore jouer à Montréal, je retire énormément de fierté à jouer pour le Tricolore. Idéalement, ce que je veux, c’est d’être un Canadien de Montréal pendant de longues années. Mais évidemment, la situation n’est pas idéale, l’équipe n’a pas performé à la hauteur des attentes et il y a des choses qui vont changer. Mais je ne sais pas quoi et je n’ai pas de contrôle sur les décisions de la direction.»

À plusieurs reprises au cours de son point de presse, il a répété sa profession de foi envers son équipe, sa ville et son rôle de capitaine.

«Je vis à Montréal durant toute l’année. J’adore cette ville. Tous les jours, je croise des partisans sur la rue. Et à l’extérieur de ce cercle médiatique, les partisans sont toujours positifs et me démontrent énormément de soutien. Ils me disent tous qu’ils m’aiment et durant mes 10 ans ici, je n’ai jamais eu une rencontre négative. Comme capitaine, je peux endurer la pression, ça fait partie du job et c'est un privilège d'être le capitaine du Canadien.»

Pacioretty a confirmé qu'il avait subi une déchirure du ligament collatéral médial, mais qu'il était maintenant rétabli et qu'il avait recommencé à patiner. 

Le show du dimanche soir

En direct de 20:00 à 00:00

1487
100

Le show du dimanche soir

avec JP Dupuis

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.