nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Serena et le défi d'être supermaman

Serena et le défi d'être supermaman

Serena Williams (Twitter @WilsonTennis)

Un des plus habiles et mémorables coups de toutes les années du tennis à Montréal est survenu en coulisses, en 2002, lorsqu’Eugène Lapierre avait convaincu Serena Williams d’aller sur le Court central et y prendre le micro pour expliquer au grand public son forfait avant le début en raison d’une blessure.

J’y reviens parce que ce qui fait énormément jaser à l’Open de Miami cette semaine est que Serena s’est poussée sans aller à la conférence de presse après sa défaite au tour d’entrée.

Elle a envoyé un communiqué plus tard pour féliciter et vanter sa tombeuse Naomi Osaka, mais se déguiser en coup de vent n’est pas son style.

Il faut toutefois comprendre la réaction de la nouvelle maman. 

Il n’est jamais évident de revenir après 14 mois et avoir accouché à 36 ans, mais pas faciles et accommodantes non plus les règles de la WTA que Greg Cote, chroniqueur du Miami Herald, qualifie de « folles » et qui « pénalisent la maternité ».   

La championne de 23 titres de Grands Chelems et de huit autres à Miami garde, malgré sa 491e place actuelle due uniquement à son inactivité, accès au tableau principal pendant huit tournois grâce à un classement protégé, lequel ne sécurise cependant pas une place parmi les têtes de série, ce qui est justement le gros hic.   

Cela provoque des chocs non nécessaires dès le départ, comme celui de Serena contre Naomi Osaka, la grande révélation du tennis.

Née d’une mère japonaise et d’un père haïtien, la solide jeune joueuse de 20 ans, qui mesure 5'11'', est classée 22e et vient de remporter Indian Wells pas plus tard que dimanche passé. 

À ses huit derniers matchs, Osaka a vaincu quatre ex-numéros un, soit Simona Halep, Maria Sharapova, Karolina Pliskova, en n’oubliant pas Serena, bien sûr.

Parce que le tennis est plein de rebondissements, je continue de croire que Serena va non seulement revenir dans le cercle des gagnantes, mais elle va égaler et peut-être éclipser cette année la marque de 24 titres majeurs de Margaret Court.

Tant mieux pour les amateurs de tennis et la WTA. Aucun sport n’a les moyens de sacrifier une légende, en pensant à Roger Federer et Tom Brady ainsi que Tiger Woods qui revient. 

À propos de convaincre Serena de donner des explications aux amateurs de tennis de Montréal, du Québec et d’ailleurs à la Coupe Rogers, la réussite d’Eugène fut double.... car elle a prononcé une partie des excuses en français.

Une chose à la fois

L’expression « vivre dans le présent » prend toute sa signification avec la sagesse de Martin Laurendeau.

Lors d’un entretien en vue d’une rencontre prochaine, ni lui ni son protégé Denis Shapovalov ne savaient que le 24e Damir Dzumhur allait être le prochain rival avant la victoire contre Viktor Troicki. 

« Je te jure que je n’avais aucune idée de la suite. Ici, c’est un jour à la fois. Denis a déjà beaucoup sur les bras avec tout ce qu’il y a de nouveau autour de lui à sa première participation à Miami. Contre un vétéran (Troicki a 32 ans alors que Shapo en aura 19 le 15 avril), il faut se concentrer encore plus sur ce qu’on a à faire. Malgré son palmarès (22 titres, y compris celui des Internationaux des États-Unis), Juan Martin Del Potro en était à son premier succès Masters à Indian Wells, la semaine passée. David Ferrer en est un autre qui a longtemps fait carrière au Top 10 et qui ne possède qu’un titre à ce niveau. C’est arrivé un match à la fois », de dire Martin.

Tout à fait juste de la part de Martin de ne jamais aller trop vite.

Meneur 5-1 à la troisième manche, Shapo a eu besoin de six balles de match dans un marathon de 6-3, 6-7(4) et 7-6(6) de presque 2 h 30 contre Troicki pour se joindre à Vasek Pospisil et à Milos Raonic au deuxième tour, pour le plus grand bonheur de nos « snowbirds » au parc de Key Biscayne.  

En direct de l'infirmerie

Absent depuis son forfait en quart de finale en Australie à la fin janvier, Rafa évoque un retour en avril en commençant par Monte-Carlo... Djoko affirme à Miami être sans douleur pour la première fois « depuis des années »... En revanche, le tennis est sans nouvelle précise de Stan Wawrinka de retour sur la liste des blessés. 

En vrac

Entre Indian Wells et Miami, Roger Federer a fait un détour par Chicago afin d’y promouvoir la Coupe Laver, accompagné de la légende australienne née en 1938. L’événement automnal appartient à une des entreprises de Federer... Chez nous, la réponse est oui à la question si les billets sont en vente en prévision de l’affrontement Ukraine-Canada à la Fed Cup les 21 et 22 avril au Stade Uniprix... Les inscriptions ont repris pour la tournée Sports Experts de Tennis Québec dans les parcs cet été. On y reviendra.  

Toujours plus d'ambition à Drummondville

Il ne se passe pas une année sans que les organisateurs au Challenger Banque Nationale de Drummondville surprennent avec des améliorations. 

Sachez que le trio présidentiel formé d’Alain Caillé, de Pierre Desrosiers et de Stéphan Hamel n’est surtout pas en panne d’idées. Oh que non !   

J’ai demandé à quoi justement s’attendre pour la suite....

« D’abord, nous voulons toujours être à la hauteur des attentes et de la confiance que Tennis Canada a placée en nous lorsque nous avons rencontré Eugène il y a quatre ans pour obtenir la sanction de ce Challenger », me racontait Alain Caillé entre deux matchs disputés à guichets fermés.

Bravo pour l’humilité, mais il y a plus.

« Tu sais, d’enchaîner Alain, ce serait bien de tenir un jour à Drummondville un Challenger gars-filles en même temps. Mais pour cela, il nous faudrait cinq terrains de plus », a-t-il ajouté.

Oups ! Après quatre ans, les habitués ont appris à ne jamais douter des ambitions à Drummond !

Pour plus de détails, visitez le site de Tennis Canada.

La nuit de tous les hits

En direct de 00:00 à 05:30

785
100

La nuit de tous les hits
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.