nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

«Le côté mental de Spieth est sa principale force» - Dave Lévesque

«Le côté mental de Spieth est sa principale force» - Dave Lévesque

Spieth a commis trois bogueys sur ses quatre premiers trous en plus d’effectuer un désastreux coup de départ hors de l’allée au 13e trou. L’Américain ne devait cependant ne perdre qu’un seul coup à la suite de ce coup frappé très loin de l’allée avec encore cinq trous à jouer. C’est par la suite qu’il s’est mis en marche.

Il a réussi un oiselet au 14e trou, un aigle au 15e, avant d’enchaîner avec des oiselets aux 16e et 17e.

«C’est tout à son honneur, a déclaré Dave Lévesque, professionnel au club de golf Château-Bromont. Habituellement, les trois premiers trous de la ronde finale donnent le ton, ça donne un aperçu de ce qui va se passer, mais ce fut comme dans un bon film de suspense.»

Après sa victoire, Spieth a admis qu’il avait pensé au Tournoi des Maîtres de 2016 quand il avait expédié deux balles à l’eau au 12e trou, une normale trois.

«Le côté mental de Spieth est sa principale force. Il nous a démontré une belle résilience, une très grande ténacité, ce fut un beau spectacle de golf», a mentionné Lévesque.

La nuit de tous les hits

En direct de 00:00 à 05:30

1268
100

La nuit de tous les hits
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.