nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Federer et Nadal qualifiés pour les quarts de finale

Federer et Nadal qualifiés pour les quarts de finale
PC

Roger Federer

LONDRES - Roger Federer et Rafael Nadal ont confirmé avec aisance leur place en quarts de finale du tournoi de Wimbledon, lundi.

Le Suisse s'est qualifié pour la 16e fois pour les quarts de finale du tournoi anglais, son record qu'il améliore, en vertu d'une victoire de 6-0, 7-5, 6-4 face au Français Adrian Mannarino. Nadal, qui accède à ce stade du tournoi pour la première fois depuis 2011, a vaincu l'Espagnol Jiri Vesely 6-3, 6-3, 6-4.

Federer, octuple champion à Londres, a obtenu sa dernière victoire avec un maximum d'efficacité sur le court central, en particulier lors d'un premier set de 16 minutes, où le favori a perdu seulement cinq points.

Mannarino, 22e tête de série, est devenu le premier joueur à obtenir une balle de bris contre Federer depuis le début du tournoi, mais il n'a concrétisé aucune de ses quatre opportunités. Le principal intéressé a indiqué qu'il n'avait pas été intimidé par le court sur lequel il a joué ni même par Federer.

« Le fait que nous étions sur le court central, et le fait qu'il y avait beaucoup de gens dans les gradins — ça ne change rien, en fait. La seule grosse différence, c'est que mon adversaire est Federer, et qu'il est très dominant. Ça me rend la tâche plus difficile, a reconnu Mannarino. C'est ce qui est le plus difficile à gérer. »

Federer a maintenant remporté 32 sets consécutifs à Wimbledon et il n'est plus qu'à une victoire en trois manches d'améliorer sa plus longue séquence du genre au All England Club. Il avait gagné 34 sets d'affilée entre la troisième ronde en 2005 et la finale de 2006. Interrogé à savoir s'il avait réfléchi un moment à la raison pour laquelle il n'a pas véritablement été mis à l'épreuve jusqu'ici, Federer n'a pas hésité.

« Pas vraiment, a confié le Suisse. Je me dis plutôt: 'Pourquoi est-ce que je n'ai pas réussi le bris dès le premier jeu du deuxième set. »

Federer affrontera au prochain tour le Sud-Africain Kevin Anderson, qui a pris la mesure du Français Gaël Monfils 7-6 (4), 7-6 (2), 5-7, 7-6 (4).

« Je devrai vraiment aborder ce match dans le bon état d'esprit. Ce que je veux dire, c'est que j'ai l'opportunité de mesurer ma progression par rapport à un joueur élite comme Roger, a mentionné Anderson, qui présente une fiche de 0-4 en carrière contre le Suisse. C'est la raison pour laquelle mon équipe et moi travaillons d'arrache-pied. »

Nadal impeccable

Nadal, double champion à Wimbledon, n'a lui aussi perdu aucun set depuis le début de la quinzaine. Il a tiré de l'arrière par un bris au troisième set mais il l'a repris aussitôt pour créer l'égalité 3-3. Il a ensuite concrétisé sa victoire à sa troisième balle de match lorsque Vesely a raté son revers.

L'Espagnol n'a pas atteint ce stade-ci de la compétition depuis 2011, s'inclinant devant des tennismen qui sont 100e ou pire au classement mondial dans quatre de ses cinq dernières participations.

« C'est vrai, ça fait longtemps, a admis Nadal. Mais quand je me retrouve ici, je me dis que je peux obtenir un bon résultat, n'est-ce pas? »

Nadal et Novak Djokovic pourraient s'affronter en demi-finales, après que le Serbe eut écarté Karen Khachanov alors que la nuit tombait.

Tandis que le jeu était interrompu pour la nuit sur les autres courts, Djokovic s'est assuré d'avoir congé mardi en disposant de Khachanov pour la septième fois par la marque de 6-4, 6-2 et 6-2 sur le court no 1.

Juan Martin del Potro n'a pas été aussi efficace. Son match de quatrième tour contre Gilles Simon a été interrompu en raison de la noirceur après que l'Argentin eut perdu le troisième set. Le jeu a été interrompu vers 20h45 alors que del Potro menait 7-6 (1), 7-6 (5), 5-7.

Le Canadien Milos Raonic, no 13, l'Américain John Isner et le Japonais Kei Nishikori, no 24, ont également gagné le billet pour les quarts de finale.

Isner a misé sur son puissant service pour vaincre le jeune grec Stefanos Tsitsipas 6-4, 7-6 (8), 7-6 (4). Il fera face à Raonic, qui a défait l'Américain Mackenzie McDonald 6-3, 6-4, 6-7 (5), 6-2. Nishikori, lui, a eu raison du Letton Ernests Gulbis 4-6, 7-6 (5), 7-6 (10), 6-1

 

Les hits font le travail

En direct de 09:00 à 12:00

1718
100

Les hits font le travail

avec Mylène Ledoux

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.