nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Alexander Zverev, nouvel ambassadeur de Montréal

Alexander Zverev, nouvel ambassadeur de Montréal

Après une série de dix victoires et deux nouveaux titres d'affilée à son palmarès (Washington et Montréal), Zverev ne semblait pas abattu après son revers en trois manches contre l'Américain Frances Tiafoe.

«Je ne suis pas une machine»

En fait, il a révélé que «ce match est déjà oublié», se réjouissant de pouvoir ranger sa raquette pour un moment.

«Je ne suis pas une machine. Je suis fatigué et je n'ai pas tenté de le cacher. Chacun a ses limites physiques et j'étais à bout de force.»

L'Allemand de 20 ans a dit qu'il allait prendre trois ou quatre jours de repos, qu'il irait jouer au golf et qu'il se prélasserait à la plage.

Pro Montréal

Celui qui a aussi décroché les titres à Montpellier, Munich et Rome cette saison n'a pas caché que le dernier séjour à Montréal avait été magique.

«Ce fut super. J'ai remporté deux tournois de suite, deux grands évènements. Visiter Montréal a aussi été très, très spécial... Je ne me suis jamais senti aussi bien à l'aube d'un grand chelem. J'ai vraiment confiance et j'espère que cela se traduira sur le terrain».


Les hits font le travail

avec Nadia Bilodeau

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.