nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

La mère de Françoise Abanda à la défense de sa fille

La mère de Françoise Abanda à la défense de sa fille

Françoise Abanda, victime de discrimination raciale? Sa mère Cécile Essono est avec nous.

il y a 10 jours

Françoise Abanda se dit victime de discrimination raciale.

il y a 11 jours

La mère de Françoise Abanda, Cecile Essono, s'est portée à la défense de sa fille.

En entrevue au micro de Bernard Drainville, la Camerounaise d'origine déplore la façon dont sa sortie a été interprétée. Elle se dit également déçue des propos de Sylvain Bruneau, entraîneur à la Fed Cup, qui a suggéré que les mauvaises performances de la joueuse de 21 ans nuisaient peut-être à sa visibilité médiatique.

«Il faut qu’elle soit 5e au monde, qu’elle soit en finale d’un tournoi du grand chelem? Quand on connaît le tennis, sur plus de 1200 joueuses, elle est 128e au monde. En dépit de tout ce qu’elle a traversé, des blessures et tout. Les gens qui pensent qu’être 128e au monde, ça ne mérite pas d'être parlé dans les médias, ils ne connaissent pas le tennis.»

Elle déplore aussi l'ampleur de la controverse. 

«On a toujours été correct avec tout le monde. Quelqu'un lui a écrit sur Twitter et elle a répondu.»

Le show du dimanche soir

En direct de 20:00 à 00:00

1415
100

Le show du dimanche soir

avec Mylène Ledoux

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.