nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Amélioration du système de santé : «C’est de la grosse poudre aux yeux» - Manon Massé

Amélioration du système de santé : «C’est de la grosse poudre aux yeux» - Manon Massé
Pexels.com

Hospitalisée depuis le mois d’avril après avoir subi une sévère fracture du fémur lors d’une chute à ski, Manon Massé est à même de constater l’impact des politiques du ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Après avoir dû subir une intervention chirurgicale à l’hôpital Notre-Dame, la porte-parole de Québec solidaire a été transférée au Centre Champlain afin d’y poursuivre sa réadaptation.

«C’est assez douloureux, c’est un gros os le fémur. La réadaptation, ça prend beaucoup de  courage et de détermination», a dit la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, en entrevue avec Bernard Drainville.

La députée a bon espoir de retourner à l’Assemblée nationale avant la fin de la présente session.

L’impact réel des compressions

Si son séjour dans le milieu hospitalier lui a fait réaliser à quel point le personnel était exceptionnel, elle admet toutefois que les compressions du gouvernement au cours des dernières années ont un réel impact.

«On voit l’impact des coupes. M. barrette a beau essayé de répéter 100 fois, 1000 fois qu’il n’y a pas eu de coupures. Ici, sur le terrain, les gens le disent. C’est un physiothérapeute de moins dans la dernière année, ce sont des préposés aux bénéficiaires ne sont pas remplacés durant les week-ends.

«Une des choses qui m’a vraiment mise en tabarnouche quand j’étais à l’hôpital Notre-Dame, j’ai appris que les postes d’infirmières que M. Barrette s’est vanté d’avoir créés dans les derniers mois, ce sont des postes qu’on appelle des ‘’4-quinzaine’’, c’est-à-dire que ce sont des postes qui garantissent que quatre jours d’ouvrage sur 15 jours. Et le ministre se surprend que ces postes-là ne sont pas courus par les infirmières?  C’est de la grosse poudre aux yeux encore une fois quand M. Barrette dit qu’il a réglé la situation. Il faut créer des postes temps plein pour permettre aux gens de vivre. Ce sont des affaires qui me choquent», a dit celle qui a choisi de se faire soigner au public - elle partage une chambre avec une autre malade - parce qu'elle croit au système. 

Elle déplore également le coût exorbitant de la location de télévision en milieu hospitalier où il faut débourser 250$ par mois pour y avoir accès. 

Manon Massé est dans un CHSLD pour sa réadaptation, ça se passe bien?

il y a 17 jours

Le show du dimanche soir

En direct de 20:00 à 00:00

1396
100

Le show du dimanche soir

avec Mylène Ledoux

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.