nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Une paire de girafes blanches observées au Kenya

Une paire de girafes blanches observées au Kenya
Youtube @Guardian Wires

Un fantôme? Non. Une girafe atteinte de leucisme.

Dans notre grand dossier un peu farfelu sur les animaux sans pigments, cette semaine nous parlons de ces deux animaux africains, maman et fillette girafe, observées dans le comté de Garissa, au Kenya.

La peau blanche de ces girafes est due au phénomène du leucisme, une condition génétique qui est caractérisée par l’impossibilité de la peau de produire des pigments. Ne pas confondre avec l’albinisme, qui est caractérisé par l’absence de mélanine, ce qui donne la couleur à la peau.  Pour faire la différence, il ne suffit que de regarder les yeux : les albinos ont les yeux très pâles, voire rosés car les vaisseaux sanguins sont plus apparents. Le leucisme ne touche pratiquement pas les yeux.

La nuit de tous les hits

En direct de 00:00 à 05:30

1794
100

La nuit de tous les hits
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.