nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Comment ne pas se raser la barbe : façon Nazem Kadri

Comment ne pas se raser la barbe : façon Nazem Kadri
FRANK GUNN / THE CANADIAN PRESS / Toronto Star

Lors de la rencontre de jeudi dernier entre les Maple Leafs et les Sharks, Nazem Kadri et Joe Thornton en sont venus aux coups. Jusque là, pas de problèmes, même que Kadri a eu de la chance contre un colosse comme Thornton.

Mais quand on constate que Kadri est reparti avec une poignée de poils de barbe ayant appartenus à Thornton, on peut croire que le joueur de Toronto est chanceux. Déjà que Joe l’a pas tabassé pour ce coup, il n’y aura pas de mesures supplémentaires de prises par la ligue, malgré le règlement 72,2 du grand livre, qui stipule que d’arracher des poils de son adversaire, et surtout si une blessure s’ensuit, devrait commander une suspension de match.

Mais on comprend un peu Kadri : personne ne voudrait lâcher le chandail de Thornton en plein combat, même si sa grande barde de lutin du Seigneur des Anneaux est pognée dans le deal.

La nuit de tous les hits

En direct de 00:00 à 05:30

909
100

La nuit de tous les hits
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.