Cinéma

Des Golden Globes efficaces, mais tièdes

Crédit photo : Keystone Press via ZUMA Press
Des Golden Globes efficaces, mais tièdes

Partager

La 74e soirée des Golden Globes ne passera pas à l'histoire.

Bien que la soirée se soit déroulée rondement et que l'on s'est bien assuré d'empêcher tous les gagnants de s'étirer en longueur lors de leurs remerciements, quitte à les expulser de scène s'il le fallait, l'édition 2017 des Golden Globes n'aura pas été une grande cuvée.

On pouvait sentir qu'il s'agirait de l'une de ces soirées alors que l'animateur Jimmy Fallon a connu des ennuis techniques dès le départ, malgré une superbe introduction et un monologue intéressant.

Heureusement que l'équipe de La La Land était présente pour briller et afficher sa belle humeur, car ni la compétition, ni les blagues, ni la joie de vivre n'auront été très relevées pour la nouvelle édition des Golden Globes.

Le film remporte d'ailleurs sept prix, un de plus que One Flew Over the Cuckoo's Nest (1975) et Midnight Express (1978), devenant le plus fructueux de l'histoire des Golden Globes.

Un hommage à Carrie Fisher et Debbie Reynolds, des tirades prévisibles et sans contenu contre Donald Trump (dont l'une d'une Meryl Streep atterrée, la plus pertinente de la bande), une victoire d'une Isabelle Huppert confuse sur scène et une apparition surprise de Brad Pitt ont également notamment ponctué la soirée au Beverly Hilton hier (8 janvier). Les victoires de Sarah Paulson, ainsi que de Hugh Laurie et Tom Hiddleston pour The Night Manager, et les quelques apparitions de Ryan Reynolds, dont le Deadpool a perdu contre La La Land dans une catégorie jouée d'avance puisqu'elle inclut les « musicales », ont pimenté le gala.

Plusieurs blagues ratées et la condescendance de certains artisans, des classiques, ont toutefois encore une fois freiné le peu d'élan de la soirée.

On gagnerait par ailleurs certainement à retirer les pré-présentations des films nommés au cours de l'événement au profit de segments d'humour ou d'une soirée simplement plus courte, car les choses ont encore une fois traîné en longueur lors de ces 74e Golden Globes.

Une soirée relativement efficace néanmoins, en somme, mais assurément tiède.

Une nouvelle? : scoop@buminteractif.com

Crédit photo : Keystone Press via ZUMA Press


Image